forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

Callaghan un jour Callaghan toujours ¤Lukà¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठJeu 19 Fév - 20:55



❝Callaghan un jour Callaghan toujours ❞
Lukà & Talya
Ca faisait un petit moment que j'étais rentré, mon frère n'avait même pas daigné bouger son gros derrière pour venir me rendre une visite, cette grosse blague. J'étais donc obligé d'y aller moi même.
Je sortais du commissariat, j'étais partie chercher des sushis, les rares fois où il venait me rendre visite à Chicago c'était notre petit rituel, manger sushis. Donc j'étais aller en prendre, j'avais décider de marcher, je ne voulais pas prendre une voiture de service.
J'arrivais dans cette entreprise, j'avais encore du mal a croire que c'était a lui tout ca. Franchement dans la famille on s'en sortait pas trop mal, lui était PDG de son entreprise de je ne sais plus trop quoi d'ailleurs et moi j'étais lieutenant de police, elle était pas belle la vie. A nous deux on pouvait posséder une ville, moi la sécurité et lui l'argent!

Je ne voulais pas que l'on annonce mais l'assistante n'y voyait pas du même oeil que moi. Je m'avançais vers elle, son téléphone a l'oreille, je le lui saisi un peu avec force et le raccrochais immédiatement.

"Je suis sa soeur, on ne m'annonce pas, je viens quand je veux"
"Oui mais monsieur Callaghan ne veut..."
"Avec moi il voudrait, pas de panique Clarys tu ne seras pas viré pour ca"

Je fis un petit sourire en coin, tout en prenant l'ascenseur, je regardais le nombre d'étage des fois ca me faisait vraiment marrer enfin bon. Je marchais d'un pas décidé, une autre assistante se levait pour s'interposer entre moi et la porte. Je sortais ma plaque et la lui foutais sous le nez

"Police restez ici"

J'adorais ce pouvoir, mais en même temps j'en revenais pas de la garde rapprocher de mon frère, en plus que des femmes et blondes. Non mais je vous jure des fois je me demande vraiment ce qui cloche dans la tête de Lukà. J'avais un sourire niaiseux aux lèvres, j'étais heureuse de le revoir. Je poussais la porte.

"LUKAAAA CHUI RENTREEEEE, putain de bordel de merde LUKAAA"

Il était en train de coucher avec une femme sur son bureau. Je tournais immédiatement les talons, avant de poser le sac de sushi au sol. J'avais envie de rigoler, c'était mon frère tout cracher.Toujours de dos je continuais

"Ne vous privez pas pour moi hein faite comme si j'étais pas là"


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente et un ans.
› emploi : gérant d'une entreprise.
› côté coeur : elle a volée mon coeur. A. ♥
› petites lettres envoyées : 81


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठVen 20 Fév - 11:45


Huit ans. C'était le nombre d'années qui s'étaient écoulés depuis que ma petite sœur avait désertée Siloam. Au début, je lui en avais un peu voulu de m'avoir abandonné – ainsi que maman – mais finalement, je ne lui en avais pas voulu pendant longtemps. Lorsqu'elle habitait à Chicago, il m'arrivait de lui rendre assez souvent des visites. J'avais eu envie de voir comment était sa vie là-bas. Très fier d'elle, j'étais épatée de ce qu'elle arrivait à construire. À se reconstruire suite au passage de ce sale drogué à cause de qui elle avait fait une overdose. À l'hôpital, j'étais resté tout le temps à son chevet. Jamais je ne supporterais de la perdre. Ma sœur était tout pour moi. Lorsqu'elle était née, j'avais pris mon rôle de grand frère très à cœur. Je l'avais toujours protégé certes mais c'était pour son bien. Je ne supportais pas que quiconque puisse profiter d'elle ou lui faire du mal. Je ne répondais de rien si l'on osait s'en prendre à ma petite sœur. Talya me manquait beaucoup et même si j'étais mon propre patron, je ne pouvais pas me permettre de partir comme ça pendant des jours et des jours.

Aujourd'hui était un jour purement banal pour ma part. Je travaillais encore pour ne pas changer mais j'aimais tellement mon travail aussi. Tant mieux me direz-vous. Ça faisait deux ou trois jours que j'étais rentré de Los Angeles avec Melyna. Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre avec elle. Elle m'attirait, me plaisait mais j'avais du mal à montrer mes sentiments. Pour le moment, nous nous contentions simplement de baiser quand nous en avions envie. C'est tout. Melyna était une femme à part mais tomber amoureux ne me ressemblait pas du tout. Ma vie sentimentale n'était pas vraiment compliqué mais il était très difficile pour moi de m'engager dans une quelconque relation. Trente et un an, toujours aucune femme dans ma vie. Si ma sœur était à Siloam, elle serait déjà venue me tirer les oreilles et me passer un sacré savon. Bref. Je me trouvais dans mon bureau. Après une longue matinée de réunions qui n'en finissaient pas, j'étais de retour dans mon bureau avec l'une des mannequins que je devais recevoir pour lui parler de notre projet de shooting photo qui se déroulerait au Caraïbes. L'été arrivait à grands pas et nous devions mettre en place notre book pour les maillots de bain. Mes stylistes avaient fait un travail extraordinaire pour sortir de parfaites exclusivités. Comme bien souvent, je ne pouvais résister aux femmes et je m'étais mis à baiser comme à mon habitude avec la mannequin qui semblait prendre son pied. Mais alors que nous étions proches de l'orgasme – qui était arrivé assez vite – la voix de Talya résonnait dans ma tête. Enfin non, pas dans ma tête. Talya se trouvait à l'entrée de la porte et fut certainement horrifiée du spectacle qu'elle avait eu durant une seconde sous les yeux. « Pxtain Talya ! On t'as as appris à frapper avant d'entrer dans une pièce ? » En colère, je me retirais rapidement de la jeune femme. Et vint remettre mon caleçon ainsi que mon pantalon en flanelle grise. Je prenais congé de la jeune mannequin et vint prendre ma sœur dans les bras. La voir me rendait heureux. « Bon mis à part ce que t'as pu voir, je suis content de te revoir. T'es vraiment de retour cette foi Talya ? » A ses pieds, un sac contenant des sushis se trouvaient là. C'était notre petit rituel quand elle était encore à Chicago. Une soirée entre frère et sœur accompagné d'un grand cru français et de sushis. « Il va falloir qu'on aille voir maman un de ces jours. Elle sera contente de revoir ses deux enfants enfin réunis. » Je me demandais si elle avait revue ce drogué auquel elle était éprise autrefois. Mais bon, je refusais de m'énerver donc il était hors de question que je parle de cela maintenant. J'attrapais le sac de sushis et vint installer notre déjeuner improvisé sur la petite table se trouvant dans un coin de mon bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठVen 20 Fév - 13:35



❝Callaghan un jour Callaghan toujours ❞
Lukà & Talya
Mon frère était tout pour moi, mon modèle mon protecteur mon mentor tout. Sans lui je n'aurai pas eu la force de m'en sortir et de devenir la femme que je suis aujourd'hui. Forte indépendante et sûre d'elle.
J'étais arrivée dans son bureau comme une fleur, pourtant toutes ces assistantes m'avaient prévenue, même la dernière était prête a se ruer sur moi pour m'empêcher de rentrer dans son bureau. Maintenant je ne comprenais mieux pourquoi. Quand j'ai pousser la porte, je trouvais mon frère entre les cuisses d'une demoiselle avec la robe remonté sur le bureau. J'avais fait l'horrifié, bien que je savais que qu'il faisait, j'avais envie de pouffer de rire, car voir son frère faire l'amour, non baiser, peut être traumatisant, mais je le connais toujours ainsi.
Lukà était un peu en colère, je m'étais tournée et me retenais de rigoler le temps qu'il termine son affaire, je voulu en rajouter une petite couche.

"Oh mais ne vous privez pas pour moi hein finissez et je vais attendre dehors hein"

Enfin moi on me ferait ca, la personne serait déjà morte et enterrer dix mètres sous terre. Alors que je m'apprêtais a quitter le bureau pour les attendre dehors, je vis une silhouette féminine passer juste a côté de moi assez rapidement.

"La robe, baisse la encore un peu plus chérie"

Je sentie après une forte étreinte, je me tournais et serrais encore plus mon frère dans les bras. Et le couvrais de baiser sur la joue. Il confirmait qu'il était en colère, je levais les yeux au ciel durant son petit sermon avant de le lâcher et de le regarder.

"Oh ca va, c'est tes habitudes hein, la vache Lukà t'es sacrément canon, heureusement que t'es mon frère! Ouaip de retour pour de bon et cette fois plus rien ne me fera partir d'ici"

Lukà prenait le sac et on parti s'installer sur la table prévu a cet effet. Je souriais et regardais partout, ca n'avait pas changer, mais en même temps j'avais comme l'impression qu'avec les années tout avaient mûris.

"Oui maman sera ravie, mais je suis déjà allé la voir tu sais! Heureusement que je connais le chemin pour venir jusque ici sinon même pas tu aurais daigné bouger tes fesses..Ah non monsieur est trop occupé avec ces assistantes?"

Je sortais les différents plats que j'avais pris, j'installais tout sur la table, j'avais déjà envie d'ennuyer mon frère. En même temps ca faisait quelques mois que l'on ne s'était pas vu. Je ne lui avais pas dit que j'avais quitté Chicago, mais je ne suis avais pas dit non plus que j'envisageai de revenir.

"Alors le bourreau des coeurs, je suppose que celle la n'était pas ta copine, il faudrait ptet que tu te bouges a trouver un héritier toi, tic tac l'horloge tourne"



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente et un ans.
› emploi : gérant d'une entreprise.
› côté coeur : elle a volée mon coeur. A. ♥
› petites lettres envoyées : 81


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठVen 20 Fév - 17:37


Je crois que rien au monde ne pourrait me faire plus plaisir qu'en cet instant. Ma petite sœur était de retour à Siloam. Cette ville n'avait vraiment rien à voir avec Chicago, c'est vrai mais nous étions nés ici. Et pour ma part, je ne me voyais pas vivre ailleurs. Ma mère habitait aussi ici donc non, je ne l'abandonnerais jamais. Talya était enfin de retour après huit ans d'absence. J'étais tellement heureux de la voir que j'en oubliais carrément que je venais de baiser avec l'une de mes nombreuses mannequins. Bah elle n'était ni la première, ni la dernière. Je ne savais même pas que Talya était de retour en ville. Sa visite surprise m'avait beaucoup surpris mais rendait heureux. Mais bon, elle aurait tout de même pu passer un coup de téléphone. Merde, elle savait comment j'étais et que je ne résistais pas aux charmes d'une jolie jeune femme. D'ailleurs, heureusement que Melyna n'était pas là aujourd'hui. Alors que la mannequin quittait mon bureau assez rapidement et honteuse, je vins prendre ma sœur dans mes bras. Ça faisait tellement du bien de la revoir. Ça faisait un bon moment que je n'étais pas allé à Chicago, elle commençait à me manquer. Elle profitait de mon câlin pour me faire pleins de bisous sur la joue. « Ah mais arrête, jvais avoir du rouge à lèvres partout. » Bien sûr je la taquinais mais je savais qu'elle aimait bien ça. Nous ne nous étions presque jamais disputés avec Talya. De toute façon, je n'aurais pas supporté d'être fâché avec elle. Enfin si, nous nous étions déjà pris la tête lorsque je lui parlais de Liam. Je n'avais apprécié cette relation bien que j'avais très remarqué qu'elle était complètement éprise de ce type.

« Jsuis trop heureux de te revoir frangine !! » Je la serrais encore un peu dans mes bras et vint installé notre déjeuner sur ma table basse. J'avais de la chance d'avoir un bureau spacieux. On aurait même pu y organiser une fête tellement il était grand. Talya ne pouvait s'empêcher de faire des remarques sur mon physique. Je détestais être mal habillé. Comparé aux autres mecs, j'aimais bien prendre soin de moi. Je n'avais pas honte de dire que j'allais de temps en temps chez l'esthéticienne. « Dommage que l'inceste soit interdit. » Avais-je dit en lui faisant un clin d'oeil. C'est vrai que ma sœur était canon mais c'était de famille la beauté. Que voulez-vous ? Bon. Nous nous installions devant la table basse mais avant ça, je farfouillais dans mon mini bar pour sortir une bouteille d'un grand cru français et deux verres pour mettre le vin. Maman était au courant et elle ne m'a rien dit ?!!! D'un coup, j'en était un pu vexé mais bon, le plus important c'était qu'elle était de retour à Siloam. Ça me donnait encore plus la pêche que quand je baisais l'une de mes assistantes. « Et personne ne me l'a dit ? Alors là, je vais bouder Talya. Ah bah que veux-tu ?!! On ne me changera pas hein ?!! » Disais-je en toute innocence.

Installé à la table, je serrais à nouveau ma sœur dans mes bras. J'étais très tactile avec elle depuis qu'elle était tout bébé. Talya me connaissait bien. Elle savait que je n'avais jamais eu de petites amies. Juste des filles d'un soir ou d'une heure maintenant. « Ah bah non, tu n'auras pas de belle sœur encore cette fois. Et toi ? T'as un homme dans ta vie ? Tu l'as revu ton drogué ? » Et bam ! Je ne voulais pas me fâcher avec ma sœur mais pourtant, je venais de parler de Liam. Elle savait bien que je ne le portais pas dans mon cœur de toute façon. À cause de ces conneries, ma sœur avait faillie mourir. Un héritier ? Oulà pas maintenant. Je ne me voyais pas encore papa. J'évitais de lui parler de Melyna parce qu'elle allait me cuisiner pour savoir le fin mot de l'histoire. Au même moment, Melyna m'envoyait un message sur mon cellulaire. Une photo d'elle en petite tenue. J'eus un sourire en coin des lèvres. « Toi tu veux être tata hein ?! Et moi, jsuis tonton quand ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठVen 20 Fév - 21:02



❝Callaghan un jour Callaghan toujours ❞
Lukà & Talya
Cette demoiselle se souviendrait bien vite, ou pas d'ailleurs de qui j'étais. La soeur complètement folle du grand Lukà, en même temps je faisais ce que je voulais quand il s'agissait de mon frère. Combien de fois j'avais retourner Chicago pour le retrouver quand il m'avait posé des lapins pour aller chafouiner la donzelle. Il me faisait rire en disant que j'allais lui mettre du rouge a lèvre partout, surtout que j'en mettais vraiment que très rarement, je lui donnais une tape sur l'épaule.

"Arrête je ne voudrais pas que tu penses que je suis comme toute celle que tu sautes frangin"

Je n'avais aucune gêne a lui parler de tout et n'importe quoi, d'ailleurs certaines fois il me le reprochait. En même temps je travail dans un milieu masculin, c'est donc pas rare qu'ils déteignent sur moi. Mais je me soigne je vous rassure.
Notre étreinte terminé, j'installais tout le nécessaire pour manger, Lukà était content de me revoir et moi aussi. Je lui donnais en échange un grand sourire. Je pense que j'avais déjà fait des ravages rien qu'en passant le seuil de la porte de cette boite alors j'ose imaginer ce que je pourrai faire depuis son bureau!

"Mouais, mais non, hein on va éviter imagine ah non j'imagine même pas beurk dégeu...rahhh"

Je me dégoûtais toute seule, mais en même temps j'explosais de rire,. Lukà et moi? non du tout, rien que d'avoir entraperçu ce qu'il fabriquait avec sa mannequin m'avait suffit, je ne voudrais pas voir son engin sans façon. J'avais un grain de penser ca. J'attrapais un sushi directement dans la boite et le mangeais pour éviter de continuer de dire des conneries. Bien sûr que mon frère était beau, mais je n'étais pas objective, mais le trouver beau ne voulait pas dire faire plus heureusement!

"Je suis juste la préférée c'est tout, attend je crois que j'ai un mouchoir, ah ben non désolé sert toi de ta chemise, d'ailleurs elle sort de ton pantalon ahah"

Je le regardais chercher dans son bar un vin bien particulier pour nous deux ainsi que deux verres. J'étais contente car cette bouteille était spécialement réservé pour moi. Il me serra de nouveau dans ces bras et je savourais ce moment, mon frère était vraiment un des seuls hommes auquel je pouvais faire confiance sans aucune retenue.
Je l'avais de suite amener sur le sujet de la demoiselle car c'était ma principale question, la première que je pose souvent, car Lukà ne m'a jamais ramener de fille a torturer, jamais de nanas a conseiller rien jamais! Mais lui il mentionnait Liam, je n'aimais pas qu'il l'appelle le droguer, sauf qu'il faut appeler un chien un chien et Liam était bien un drogué.

"Tant pis, je tenterais au prochain épisode...ouais je l'ai revu mais je suis censé le mettre en prison alors pas de moral merci"


Sa ne servait a rien de lui mentir mais évitons le fait que j'ai couché plusieurs fois avec lui, que je suis complètement raide dingue de lui et que je ne sais pas comment faire pour le sortir de la drogue.
J'observais mon frère, il venait de recevoir un message, il souriait, le genre de sourire que je n'avais pas vraiment vu sur ces lèvres depuis...jamais. Je penchais ma tête pour regarder ces yeux, ben merde alors.

"Oula, t'a le temps hein, faut être deux pour faire un enfant...bordel mais tu as quoi dans le regard, une étincelle non? qui c'est une conquête? Lukààà tu me caches quoi"

Je sautillais sur le canapé



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente et un ans.
› emploi : gérant d'une entreprise.
› côté coeur : elle a volée mon coeur. A. ♥
› petites lettres envoyées : 81


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठDim 22 Fév - 11:41


S'il y avait bien une personne au monde qui savait comment je fonctionnais c'était bien Talya. Ma petite sœur m'avait d'ailleurs fait quelques reproches autrefois sur ma façon de me conduire avec les femmes mais je ne l'écoutais jamais. Je ne supportais pas que l'on se mêle de ma vie privée. C'était assez comique en fait parce que moi, je ne me gênais pas pour me mêler de sa vie sentimentale. Je savais très bien qu'elle avait été éprise de son Liam. Mais après l'avoir vu et appris qu'il l'avait entraîné dans la drogue, je ne le portais dans mon cœur. Contrairement aux apparences, je n'ai jamais touché à la drogue. L'alcool oui mais pas la drogue. J'étais tout à fait contre ce genre de choses et je n'hésitais pas à présider quelques réunions ou associations qui mettaient les jeunes – ou les moins jeunes d'ailleurs – en garde contre ça. J'en aidais même certain à se sortir de là. Liam, j'aurais pu l'aider. C'est vrai, ma sœur l'aimait et je voulais qu'elle soit heureuse. Enfin, au moins elle avait cessé de se droguer. Elle s'en était sortie et j'étais très fier d'elle. Talya avait toujours cette manie de me faire des remarques qu'elle seule avait le secret. Mais bon, ça ne me blessait pas le moins du monde. « Mais non t'es pas comme elles. Toi, t'es une fille bien. » Disais-je en lui faisant un clin d'oeil.

Ma vie était loin parfaite. Côté professionnel, j'avais tout ce qu'il fallait. J'étais partis de rien et aujourd'hui, je dirigeais une importante entreprise de prêt à porter de luxe. Talya aussi avait pas mal réussie. Elle était dans la police. J'étais vraiment fier d'elle. Elle ne laissait personne lui mettre des bâtons dans la rue. Mais si côté job, nous étions heureux, côté cœur c'était une autre histoire. L'un comme l'autre n'étions pas doué pour l'amour. Au moins, Talya avait un homme qui l'aimait et qu'elle aimait en retour. Pas comme moi. Enfin peut-être Melyna. En fait, je n'en savais rien. Peut-être étais-je amoureux d'elle. Je n'avais jamais vraiment connu l'amour, je ne savais pas ce que c'était. Mais en tout cas, Melyna m'attirait énormément et lorsqu'elle n'était pas à mes côtés, j'étais vraiment très malheureux. Je ne cessais de penser à elle. Elle hantait sans cesse mon esprit. Talya me sortait de mes pensées en me disant qu'elle était la préférée de ma maman. Je fis une moue boudeuse et vint lui tirer la langue. Ces moments de complicité avec ma sœur m'avaient tellement manqués. Jamais plus je ne la laisserait partir loin de moi. Me rhabillant un peu, je vins nous servir deux verres de vin. « Je savais bien que t'étais sa préférée. Mais t'inquiète, jm'en remettrais. »

Il n'y avait aucune dispute avec ma sœur. Enfin quelques petites querelles de frère et sœur mais rien de bien grave. Je ne supportais pas d'être en froid avec elle. Pas le moral ? Encore à cause d ce type sûrement. Ça me mettait hors de moi de la voir dans un tel état pour un mec mais bon, quand l'amour était là je supposais que rien ne pourrait en venir à bout. « interdiction de déprimer soeurette. Mais avant tu vas me dire ce qui te tracasses. T'es toujours amoureuse de lui ? Ne mens pas Talya, t'as toujours cette lueur dans le regard quand tu parles de lui. » Je me demandais si j'avais la même lueur qu'elle quand je parlais de Melyna. Ça me rendait triste qu'elle ne soit pas au bureau aujourd'hui mais cela ne l'avait pas empêché de m'envoyer une photo d'elle en petite tenue. De toutes les femmes que j'ai pu me taper, Melyna était la meilleure. Vraiment. Curieuse comme pas deux, Talya avait jeté un œil sur mon cellulaire. Elle sautillait sur le canapé telle une enfant pour savoir qui c'était et si c'était une de mes conquêtes. Je soupirais. De toute façon, je ne pouvais pas lui mentir à ma frangine donc bon. « Jsais pas trop. En fait, c'est mon assistante. Elle me rend dingue. J'arrête pas de penser à elle quand elle est pas là. Elle m'attire, me plait mais pourtant, on arrête pas de se gueuler dessus chaque fois qu'on se voit. Enfin chaque fois qu'on couche pas ensemble. Ah pis arrête de sautiller comme ça !! » Je prenais les mains de ma sœur dans les miennes pour la calmer un peu. Talya avait toujours été folle. Bien plus folle que moi d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठDim 22 Fév - 18:00



❝Callaghan un jour Callaghan toujours ❞
Lukà & Talya
J'y allais peut être déjà un peu fort en demandant toutes ces choses a mon frère. Mais d'un autre côté nous les callaghan on ne passe pas par quatre chemins. La preuve lui m'avait déjà questionné sur Liam, donc je pouvais bien lui demander deux ou trois truc croustillants non? Il me connaissait trop bien, je n'avais vraiment pas envie de parler de Liam. Malgré toutes ces années ca restait un sujet délicat.

"Ca va t'en fait pas, mais je crois que je suis encore amoureuse de lui malgré tout, je suis si prévisible que ca? mais on est pas là pour parler de ca"

Ca ne servait a rien de se cacher, de toute façon Lukà me connaissait que trop bien. Puis même a quoi bon se cacher, il le saurait bien tôt ou tard. je soufflais un peu parce qu'en fait ca me donnait la nausée de parler de lui. Je voulais manger mon plat moi, alors j'avais voulu changer de sujet. Lui parler de cette fameuse personne qui lui donnait ce petit truc dans les yeux que je n'avais jamais vu dans le regard de mon frère.
J'ai un petit sourire débile aux lèvres, c'est vraiment rare, non ca n'a jamais existé que Lukà me parle d'une femme. Son assistante, bon ok c'est cliché mais pourquoi pas après tout. Je l'écoute attentivement, je prenais une mine très sérieuse, j'analysais tout ce qu'il m’énonçait.

"Mon frère Lukà, je suis au regret de t'annoncer que tu es amoureux de cette demoiselle, au du moins tu es en train de tomber amoureux d'elle! Ah c'est super génial ca, mais attention ce n'est pas un morceau de viande que tu peux jeter quand tu en veux plus parce que ca te convient plus d'accord"

Je sortais une petite carte de ma poche arrière et la tendis a mon frère

"Si as besoin de conseil je connais une personne pas trop mal caler, Lieutenant Callaghan si mes souvenirs sont bons"

Je fis un grand sourire avant de prendre une petite assiette et de me servir dans les différents plats que j'avais choisi. Si mon frère tombait amoureux alors je n'ose même pas imaginer le carnage, il n'avait jamais été en couple. Il faisait toujours ces affaires a droite et a gauche mais jamais je ne l'ai vu se tenir avec une femme... Peut être que son assistante saura le faire


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente et un ans.
› emploi : gérant d'une entreprise.
› côté coeur : elle a volée mon coeur. A. ♥
› petites lettres envoyées : 81


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठMer 25 Fév - 15:10


Depuis le jour à ma petite sœur était tombée sous le charme de Liam, je ne cessais de protéger ses arrières. Je ne lui faisais aucunement confiance à ce type. Et puis de toute façon, je suis exactement le genre de grand frère protecteur qui ferait n'importe quoi pour empêcher que sa sœur ne souffre. Sauf que, ben Talya avait tout de même souffert. J'avais tout fait pour l'en empêcher mais elle avait quand même souffert. « T'es prévisible uniquement parce que je suis ton frère et que je te connais mieux que tu ne le penses. » Je vins prendre ma sœur dans mes bras. Si elle était flic, elle ne pouvait pas se permettre de sortir avec un délinquant. Enfin ce sont leurs histoires. Moi, j'avais assez des miennes et avec Melyna, j'étais encore loin d'en voir le bout. Avec Talya, nous commencions à déjeuner ensemble. Des sushis et un bon verre de vin, il n'y avait rien de meilleur. En plus, déjeuner avec ma sœur c'était encore mieux. Ça rendait le plat bien meilleur.


Talya était enfin de retour à Siloam. Non pas que ça me dérangeait de faire des allers et retours jusqu'à mais j'avais toujours eu envie d'avoir ma sœur près de moi. Et puis, ça rendait maman triste aussi. Elle avait l'impression d'avoir perdue sa fille. « J'espère que tu n'as plus l'intention de partir de Siloam sinon, je te séquestre dans ma chambre ma chère sœur. » mais le sujet de conversation revint rapidement sur moi. Je venais tout juste de recevoir un message texte de Melyna. Cette dernière m'avait envoyé une photographie d'elle en petite tenue. Ah qu'elle coquine cette jeune femme. Mais bon, je l'aimais pour ça. En bonne curieuse, Talya n'avait pas pu s'empêcher de regarder – par-dessus mon épaule – le message que je venais de recevoir. Depuis sa naissance, ma sœur ne m'avait jamais vu avec une femme. Il était vrai que les relations sérieuses ne me ressemblaient pas tellement. Contrairement à elle, je ne croyais pas à l'amour. Je ne suis absolument pas romantique. Je fuis tout ce qui pourrait avoir un rapport avec le romantisme. Talya était la seule personne au monde à savoir ce qu'il se passait entre Melyna et moi. Il ne fallait surtout pas que cela s'ébruite parce que je ne voulais pas qu'elle puisse avoir des ennuis pour avoir coucher avec moi, son patron en l'occurrence. « S'il te plaît Talya.. Ne dis rien à personne sur Melyna et moi. Je ne veux pas que les autres disent qu'elle obtient tout ce qu'elle veut en couchant avec moi. » Les gens sont cruelles et surtout les filles. Travaillant dans le prêt à porter, je côtoyais exclusivement des filles. De toute façon, je pouvais faire confiance à ma sœur, elle ne le dira à personne. Ce que me disait Talya me faisait un peu peur, je dois bien l'avouer. Amoureux ? Moi ? Non c'était impossible.. Et pourtant, je ressentais un terrible manque quand elle n'était pas prêt de moi. Je souriais bêtement lorsque je la voyais devant moi ou en voyant simplement son nom s'affichait sur l'écran de mon téléphone. « Mais jpeux pas tomber amoureux Talya.. Jpeux pas.. Jsais pas ce qu'il faut faire quand on est amoureux.. » J'étais terrifié par tout ça. Dégustant les succulents sushi qu'elle nous avait apportés, je ne cessais de penser à tout ça. Ça me terrifiait mais vraiment. « Nan mais c'pas possible. Jpeux pas tomber amoureux.. jsuis un mec pour une femme moi. Jfais mon affaire avec elle et hop, la suivante arrive. » je me passais les mains sur mon visage. Ça me soulait déjà énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठDim 12 Avr - 15:01



❝Callaghan un jour Callaghan toujours ❞
Lukà & Talya
J'étais vraiment très heureuse que mon frère se confie a moi, c'était assez rare, surtout quand il s'agissait de son coeur. Mais peut être que notre séparation à pus lui permettre de se rendre compte que j'étais une bonne oreille. Peut être pas la meilleure en matière d'amour ou conseil, mais au moins je savais écouter.
Toujours en train de manger, Lukà me demandait si c'était vraiment la dernière fois que je revenais, que je ne repartirais plus, sinon il finirait pas me séquestrer. Je souriais et riais, je me rapprochais un peu plus de mon frère et lui donnais un baiser sur la joue entre deux soucis.

"Rassure toi je ne compte plus partir, toi et maman vous m'avez trop manqué"

Je lui avais fait comprendre qu'il était hors de question que je reparte une nouvelle fois je ne sais ou, mais j'étais pas certaine de la tournure de ma vie ici à Siloam. Peu importe, j'allais profiter de ce que la vie allait m'offrir au moment présent, et aujourd'hui elle m'offrait des retrouvailles avec mon frère bien aimé.

Nous avions commencé une petite conversation concernant la nouvelle assistante de Lukà, au départ, j'étais persuadé qu'en l'écoutant parler cela se passerait comme toutes les autres fois. A savoir, quelle est belle, qu'elle possède toutes les qualités de la terre mais que cela n'ira pas plus loin entre eux car Lukà ne veut pas que des rumeurs commencent au travail. En soit je peux le comprendre, mais si il est vraiment attiré par elle, alors pourquoi ne pas essayé. Je ne déballe pas toute ma théorie sur le sujet au début, je l'écoute attentivement.

"Non bien sur que non je ne vais rien dire, mais quand même tu crois pas que c'est pas correct sachant ce que j'ai vu dans ton bureau toute à l'heure?"

C'était tout nouveau pour mon frère ce sentiment, je ne voulais pas le braquer, je voulais qu'il y aille en douceur, sauf qu'a force d'y aller doucement la belle demoiselle, si toutefois elle est belle, finirait par lui glisser entre les doigts. J'avais quand même appuyer sur une corde sensible, le mot amour, l'amour le vrai avec un grand A, oui Lukà pouvait y avoir droit, sauf que pour je ne sais trop quelle raison il s'y refusait.

"Lukà relax, il n'y a pas de guide du meilleur petit ami, mais soit toi même, ne te donne pas un rôle, mais le plus important il ne doit y avoir qu'une seule et unique femme"

Je sentais bien que mon frère était assez réticent a ce qui était en train de lui arriver sauf que c'état bel et bien quelque chose d'amoureux qui était en train de se passer entre ces deux personnes. Je pris mon verre de vin et en bu une gorgée avant de reprendre un sushi, j'avais quand même ultra faim. Son visage était pétrifié, terrifié, il me décrivait un peu sa version de relation avec une femme. Je fis un sourire en coin amusé légèrement car tout ca finirait pas changer.

"Ben il semblerai bien que si, puisqu'elle t'a tapé dans l'oeil Lukà tu le dis toi même! Essaie après tout ca ne te coute rien, mais reste toi même comme je te l'ai déjà dit, tu es un homme en or même si je ne suis pas objective car je suis ta soeur, mais tout de même Lukà si elle te plait, tout tes petits défauts qui ont besoin d'être corrigés se feront automatiquement parce que tu tiens a elle"



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
pnj ◇ i know you love me

› âge : je n'ai pas d'âge.
› emploi : vous pourrir la vie.
› côté coeur : gauche, quoi, c'est pas ça ?
› petites lettres envoyées : 60


Ma petite vie
To do list:
Rp :
Répertoire :

MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤LukठLun 13 Avr - 11:53

Pseudo
Message
aujourd'hui 00:00

Bonjour mes petits Siloam Sprigiens, j'espère que vous êtes bien réveillés ! On dirait que les Callaghan ce sont bien retrouvés après les bêtises de la cadette, Talya Callaghan : tout deux à se confier leurs petites aventures amoureuses après une sauterie de la part de l'aîné... Mais êtes-vous sûr qu'il n'y a aucun secret entre vous deux ? La Mélyna -qui, rappelons, est son employée qu'il saute même en voyage d'affaire- pour le beau Luka, et toujours le même Liam, déliquant, pour sa sœur, Talya... Il faut croire que peu de choses changent vraiment. Mais Luka, crois-tu vraiment aux nouvelles résolutions de ta chère sœur ? L'amour, c'est tellement compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Callaghan un jour Callaghan toujours ¤Lukà¤

Revenir en haut Aller en bas

Callaghan un jour Callaghan toujours ¤Lukà¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: Downtown :: Callaghan & Cie
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥