forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

Le feu ca brûle ¤Taliam¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Ven 20 Fév - 21:36



❝Le feu ca brûle ❞
Taliam
Depuis qu'il y avait eu la fusillade a Siloam je voyais rouge dans mon cerveau, comment est ce que Liam avait pu de près ou de loin participer a ce truc. Je n'en revenais pas, je savais qu'il trafiquait des armes qu'il dealait, c'était inconnu pour personne mais de la a ce qu'il participe a cette fusillade. Si je l'avais entre mes mains je l'aurai clairement étranglé. Mais au lieu de ca, j'ai fait quoi? je l'ai laissé partir, pourquoi? aucune idée, peut être parce que je refusais de croire qu'il pouvait avoir une quelconque affiliation a ce massacre.
J'avais attraper deux collègues pour venir avec moi, j'allais faire les choses de façon officielle, il faut que je comprenne le fin fond de cette histoire. D'autant qu'il s'est prit une balle en me projetant sur le sol, vraiment je n'arrivais pas a le comprendre.

On avait prit une voiture, on s'était diriger vers l'endroit où se trouvait le club, la plupart de mes gars eux même ne savaient pas l'endroit. Non mais je vous jure. Arrivé sur place, je sortais du véhicule, tout les oiseaux de Liam étaient de sortie, je faisais un sourire narquois sur le visage. Je défaisais ma veste de façon a ce qu'ils voient ma plaque et mon flingue.

"Où est Jackson? Le premier qui mousfte je l'embarque c'est clair"

J'attrapais une des nanas qui passait par là, avec une ou deux menaces elle me disait où se trouvait Liam. Je sortais mon flingue, je savais très bien qu'il ne ferait rien contre moi, sauf que je devais me la jouer pro. La porte était verrouiller. Ni une ni deux je donnais un violent coup de pied de façon a ce que la serrure cède. Mes hommes étaient en arrière pour surveiller mon derrière. Je rentrais dans la pièce mon arme en train de braquer tout ce qui pouvait se trouver sur mon passage

"Tout le monde dégage...sauf toi Jackson, il faut qu'on cause"


Je fermais la porte et la bloquait avec une des chaises



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Dim 22 Fév - 0:30


La fusillade de Siloam avait choquée beaucoup de monde. Moi le premier. J'avais l'habitude de voir des armes. Souvent. Même tous les jours. Mais là, je ne m'attendais pas à ce qu'une fusillade puisse éclater ici-même. Siloam était une petite ville. Tout le monde se connaissait et me connaissait surtout. Tut le monde pensait que c'était moi le responsable de cette fusillade alors que non, pas du tout. Je n'avais que tirer un coup de feu en l'air pour effrayer les autres personnes. Les faire fuir. Je m'étais même prit une balle dans les côtes. Et tout ça pour quoi ?? Pour protéger Talya.. Ma Talya. Je n'avais aucune nouvelle d'elle. Encore. Pour ne pas changer, j'ai envie de dire. Je me rappellerais toujours de cette nuit que l'on avait passé chez elle. Cette nuit où je l'avais trouvé en larmes chez elle, où elle m'avait appris qu'au moment de son overdose elle était enceinte de moi. Cette nuit où nous avions fait l'amour comme autrefois. Pas de la simple baise non, l'amour le vrai. Nous avions dormis ensemble et depuis que j'étais partis le lendemain matin, je n'avais aucune nouvelle d'elle. Je savais où elle habitait. Je savais où elle travaillait. Mais non, je restais là. Planté dans ce garage comme un pauvre idiot. Talya me rendait faible. En plus de ça, à la fusillade, Talya m'avait laissée partir. Son travail était de me foutre en taule. Alors pourquoi ne l'avait-elle pas fait ?


Aujourd’hui, je me trouvais au garage. Je ne faisais rien de spécial. Ma mot n'avait pas besoin de révisions. Nous n'avions pas de réunions de prévus. Je glandais tout simplement. Une cigarette à la bouche, une bière à la main. Je ne faisais absolument rien. Je fixais mon cellulaire. J'hésitais à appeler Talya ou même lui envoyer un message. Je ne sais pas ce qui serait le mieux en fait. Même en son absence, je ne cessais de penser à elle. Évidemment, personne au club ne connaissait l'existence de Talya. Ils ne se doutaient pas que j'avais couché trois fois avec une flic et qu'en plus de ça, j'étais amoureux d'elle.je me souviens de la première fois que je suis tombé sous le charme de Talya. J'avais ressentie des papillons dans mon bas ventre. J'avais chaud et je me sentais assez mal à l'aise en sa présence. Le jour de mes dix-huit ans, j'avais fait le premier pas. Je l'avais embrassé et nous avions passés notre toute première nuit ensemble aujourd'hui plus le temps passait et plus j'étais amoureux d'elle. Mais avec tout ce qui nous faisait obstacle. Nos travails respectifs, mes conneries. Le fait qu'à cause de mes conneries, j'avais tué notre enfant. Le fruit de notre amour. J'avais beau me dire qu'on en ferait d'autres, je ne savais même pas ce que l'avenir nous réservait. Pour le moment, je me contentais de traîner ma carcasse au club. Mes côtes me faisaient encore mal. Dire que je m'étais pris une balle pour la sauver. Même pas un merci, rien.

Dans une salle fermé à clé, je nettoyais soigneusement quelques armes qui allaient être vendus dans quelques jours. Soudain un mec du club déboulait dans la pièce. Il avait l'air complètement paniqué. « Pxtain Liam, les flics te cherchent. » « QUOIIII ?! » Les flics. Je savais que Talya était là elle aussi. Après tout, elle enquêtait sur le trafic d'armes. Je ne bougeais pas d'ici. S'ils me cherchaient, ils finiraient bien par me trouver. Soudain, je la vis rentrer avec violence dans la pièce où je me trouvais. Elle pointait son arme sur moi. Tandis qu'elle m'était tout le monde dehors, moi je ne bougeais pas. Je me contentais de la regarder avec un sourire en coin des lèvres. « Alors ma belle, t'es contente ? T'as enfin réussie à me coincer ?! » Je n'avais nullement l'intention de partir. Juste de m'amuser. Je m'approchais d'elle et vint lui retirer son flingue de ses jolies mains. « Jme suis déjà pris une balle pour toi bébé, ça te suffit pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Mar 24 Fév - 14:06



❝Le feu ca brûle ❞
Taliam
Dans cette pièce mon coeur battait a la chamade, c'était la deuxième fois que je braquais une arme sur Liam. En même temps aujourd'hui j'étais en fonction, je devais vraiment être dans mon personnage. Je savais que Liam s'était prit une balle pour moi, je n'avais rien pu faire. J'étais tellement en colère contre moi de m'être fait avoir comme ca. J'avais essayer par tout les moyens d'aller le voir à l'hôpital quand on l'y avait conduit, mais en tant que policière je n'avais rien a y faire si ce n'était de lui poser des questions. Sauf que mes autres collègues s'en étaient chargés pour moi, trop aimable.

"Ferme la Liam, bouge pas ou jte refais un autre trou"

Je regardais autour de moi, dans cette salle il y avait pleins d'armes, tout ce qu'il me fallait pour que je le coince facilement. Je reportais mon regard sur lui, il s'était approcher un peu trop près de moi. Il me regardait avec son regard de braise. Je me mordais la joue de l'intérieur, non mais j'en avais vraiment marre de ne pas être capable de lui résister. Mon arme se trouvait maintenant dans ces mains, il vint la poser sur la table non loin de lui. Je faisais un petit tour dans la pièce, je voyais toutes ces armes, des fusils, des AKA des mitrallette, il avait tout ce qu'un bon trafiquant se doit d'avoir. Je faisais un non de la tête tout en les regardant, j'en attrapais une et la regardait avec attention.

"C'es ca alors qui t'excite, ces joujoux tout noirs"

Je lui lançais un petit regard, lui me scrutais avec attention. Je fis un sourire en coin puis me rapprochais encore un peu plus de lui contournant la table.
Je ne cherchais pas plus longtemps, je lui attrapais le cou et l'embrassais tout en le repoussant, le retournant contre le mur.

"La prochaine fois que tu t'interposes entre une balle et moi, je te tue c'est clair Jackson"

Mon corps s'embrasait de désir pour Liam.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Mar 24 Fév - 16:46


Jamais je n'avais vu Talya dans un tel état de haine. Son regard était noir. Pour la seconde fois, elle braquait son flingue sur moi. Si elle croyait que ça me faisait peur, elle se trompait lourdement. La voir ici me faisait plaisir mais ça me faisait peur aussi. Je n'ai pas souvent peur mais là, pour le coup, j'étais terrifié. Si mes collègues venaient à découvrir que j'entretenais une relation presque non officielle avec elle, j'étais foutu. Ils assimileraient cela à une sorte de trahison pour ma part. Dans le milieu dans lequel je vis depuis bien longtemps, la trahison était la pire des choses. Nous n'aimions pas les traites. Je m'efforçais de cacher mon mal être à Talya. La voir devant moi ne faisait que me confirmer ce que je pensais d'elle. Mes sentiments envers elle étaient toujours très présents. Je l'aimais tellement. « Mais je ne compte pas bouger bébé ! » Toujours ce petit sourire en coin. Je savais très bien qu'elle ne résistait pas et que ça la mettrait hors d'elle. Je n'avais pas peur. Du moins, je ne lui montrais pas. Dire que je m'étais pris une balle pour la sauver. Même pas un merci. Rien.

Dans la salle, il y avait toutes sortes d'armes de guerre. C'était pour une prochaine livraison en fait. Avec la présence de Talya et ses collègues au club, elle aurait pu m'embarquer pour moins que cela mais non, elle ne le faisait pas. Il fallait qu'elle s'y fasse. C'était ça ma vie. Oh ce n'était pas bien glorieux c'est clair mais bon, au moins j'arrivais à me faire un bon paquet de frics pour pas grand chose. Les risques étaient élevés certes mais ça me plaisir le goût du risque. J'avais réussis à lui retirer son flingue des mains. Le posant avec les autres, je ne bougeais pas de devant elle. J'avais envie de la renverser sur la table. De l'embrasser et de lui faire l'amour jusqu'à lui en faire perdre la tête. Elle me demandait si c'était qui m'excitait en désignant les armes. « C'est vrai que ça me plait mais il n'y a pas que ça qui m'excite. » Disais-je en prenant sa main pour la poser sur mon entrejambe. Elle allait comprendre c'était certain. Avec Talya, nous aimions beaucoup nous chercher. Se tourner autour et au moment où nous pourrions en profiter, l'un de nous foutait le camp. Puis, elle vint m'attraper par le cou et m'embrasser. Mais avec violence et passion. J'attrapais sa langue et prolongeais le baiser. Je savais qu'elle n'aurait pas le courage de me mettre en taule. « Pxtain Talya, je t'ai sauvé la vie. Tu pourrais me dire merci et c'pas la première fois que je me prends une balle tu sais. » Oulà, je venais de réaliser mon erreur. Elle qui s'inquiétait toujours pour moi là, elle allait sûrement m'engueuler. Elle venait de me coller contre le mur. Je me méfiais tout de même, Talya était pleine de surprises. Je sentais son corps brûlant de désir. A force, je la connaissais bien. Voulait-elle que je la prenne là ? Ici ? Dans mon club ? Ça pourrait le faire mais il fallait que l'on silencieux. Chose difficile à faire. « T'as envie que je te prenne ici ? Tu sais que c'est risqué bébé. » La soulevant, je la tenais dans mes bras et vint la placer sur la table. Je me glissais entre ses cuisses et commençais à l'embrasser sauvagement. « T'es venue pour quoi en fait ? Me foutre en taule ? Pour réaliser un de tes fantasmes ? Me reprocher de t'avoir sauvé la vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Dim 12 Avr - 15:27



❝Le feu ca brûle ❞
Taliam
Je savais que je n'aurai pas du débarquer ainsi dans le garage de Liam, mais je devais faire mon travail. J'avais déjà réussi a intercepter une autre équipe d'intervenir sur les lieux, donc heureusement pour lui que c'était mon équipe plutôt qu'une autre. J'avais bloquer la porte, fais sortir tout les autres, mais j'avais également sortie mon arme, cela était la deuxième fois, si on oublie la fusillade que je braquais une autre sur lui. Liam avait un sourire narquois sur le visage qui me donnait envie de tout plaquer et de me ruer sur lui, sauf que je me contenais toujours en braquant mon arme sur lui.

"Liam arrête c'est pas un jeu"

Liam s'était avancé très rapidement de moi, il avait fait une sorte de petit tour de passe passe et mon arme s'était retrouvé dans ces mains. Je savais qu'il ne ferait jamais rien contre moi, la preuve il avait prit une balle pour me sauver. Sauf que j'étais aussi en colère par rapport a cela, mais tellement amoureuse... Je fis un petit sourire en coin et lève les yeux au ciel quand je l'entend dire qu'il n'y a pas que ces jouets qui l'excite.

"C'est vrai que les gros calibre sont nettement plus intéressant"

En disant ces paroles, Liam saisissait ma main pour la poser contre son entre jambe, je fermais les yeux un petit moment et inspirais profondément pour ralentir ma fréquence cardiaque. Je savais très bien qu'il parlait de nous, mais je ne voulais pas tout lui donner, tout de suite. D'ailleurs je n'avais pas pu me contrôler puisque je m'étais jeter sur lui pour l'embrasser avec force et passion, pour me vider de toute cette rage que j'avais emmagasiner jusqu'a maintenant. J'avais été très clair, il s'interposait encore une fois entre une balle et moi, je finirais le travail de la balle qui lui était destiné par mon chargeur. Entendant que ce n'était pas la première fois qu'il s'était prit une balle je le repoussais et arrachais sa chemise. Je commençais a examiner son corps, pour chercher une autre trace de balle

"C'est pour ca tout ces tatouages, a cause des balles...Liam cette balle n'était pas pour toi...tout le monde se demande encore pourquoi tu as fait ca, heureusement qu'un seul de mes hommes a vu toute la scène"

Liam était très direct, comme moi, voilà pourquoi il n'y avait jamais de non dit entre nous. Ca fini toujours pas exploser, pas toujours de la meilleure façon qui soit, mais peut importe, je l'aime tellement qu'il m'est impossible de vivre sans cet homme. Je n'ai pas le temps de lui répondre qu'il commence a me soulever pour me mettre sur la table, écartant légèrement les armes posées sur cette dernière. Je prend possession de ces lèvres et enroule mes jambes autour de son bassin pour faire une emprise sur lui.

"Tout ca a la fois Liam, suis-je si prévisible que ca...puis ca me fait une occasion de venir faire un petite descente dans ta tanière"



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Mar 14 Avr - 6:46


Talya et moi, ça remontait à pas mal de temps déjà. Nous avions été les meilleurs amis du monde autrefois et puis nous avions décidés de franchir la limite de cette amitié et d'être un couple. Quoi qu'il en soit, nous avions toujours été très complice, voire même inséparable. Je l'aimais tellement. Notre séparation avait été extrêmement difficile à accepter pour moi. Elle m'avait énormément manqué et même toutes ces filles ne lui arrivaient pas à la cheville. Talya était tout pour moi et pour la première fois de ma vie, je me voyais bien arrêter toutes ces conneries pour elle. Mais ce n'était pas une chose si facile que ça à faire. Talya se trouvait à présent au club. Il était encore tôt dans la journée et je m'occupais de réparer ma vieille moto lorsqu'elle avait débarquée. Toujours aussi fraîche et pimpante qu'à son habitude. J'avais terriblement envie d'elle. Envie de lui faire l'amour comme la dernière fois mais ce n'était pas franchement une bonne idée. « Ah bon ? Ça me semblait être un bon jeu pourtant. » Disais-je en espérant la mettre en colère. Elle était carrément sexy lorsqu'elle était en colère. Je vins lui saisir la main pour lui retirer l'outil qu'elle tenait. Un jouet trop dangereux pour une fille.

Lors de la fusillade en ville, je m'étais pris une balle. Ouais, encore une mais cette fois c'était pour la sauver. Je ne supporterais pas de vivre dans un monde sans elle. Mais ça, elle n'avait pas l'air de le comprendre. Saisissant son visage à l'aide de mes mains, je plantais mon visage dans le sien. « Tue-moi si t'en as envie mais je ne vivrais pas dans un monde où tu n'es plus là ! » Le ton de ma voix était légèrement monté mais j'avais surtout très peur. Peur de la perdre pour toujours. Etant flic, c'était un risque à prendre mais je refusais de la perdre. Alors oui, j’étais à mourir pour elle. Pour la protéger et la sauver. Je savais que son frère ne m'appréciait pas tellement parce que j'avais entraîné Talya dans la drogue mais si c'était à refaire, je la laisserais vivre sa vie. Loin de moi s'il le fallait même. «Je m'en fiche que tout le monde se demande pourquoi j'ai fais ça. J'ai déjà failli te perdre une fois, je refuse de te perdre une seconde fois. » Et puis, nous y voilà.

Talya et moi avions toujours – ou presque – étaient sur la même longueur. Elle comme moi avions envie de s'offrir encore une fois l'un à l'autre. Le club était quasiment désert à cette heure-là. Je soulevais la demoiselle en l'installant sur la table où l'on déposait les outils. Je me glissais entre ses jambes. Descendre dans ma tanière ? Ouais certes. Enfin bref. Je vins déposer des baisers sur ses lèvres que j'aimais tant. Elle m'avait tellement manquée – même si ça ne faisait pas longtemps que nous nous étions vus. Une seule minute sans elle m'était insupportable. Talya me tenait prisonnière avec ces jambes. Je lui retirais son haut pour venir embrasser sa poitrine et glissais ma main dans son pantalon. J'avais envie d'elle et ça ne tiendrais qu'à moi, nous serions déjà en train de faire sauvagement l'amour. Sauf que je voulais prendre mon temps avec elle. « Alors je vais t'aider à réaliser tes fantasmes princesse. » Disais-je en déposant mes lèvres dans son cou que je parsemais de baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Mar 14 Avr - 10:00

Je ne savais pas vraiment ce que je devais faire, j'étais entre deux fronts, l'un de vouloir protéger Liam mais l'autre de vouloir lui faire comprendre que son trafic était vraiment de la connerie outre d'être dangereux.
Il s'était prit une balle pour moi, j'aurai fait exactement la même chose pour lui. Mais il u avait une chose que je n'arrivais pas à comprendre, je n'avais pas vu la personne qui m'avait tiré dessus, sauf que Liam,lui, savait d'où ca provenait et ll ne voulait pas cracher le morceau.
Ce qu'il me disait me touchait énormément, je n'aurais jamais pensé qu'après toutes ces années je ressente toujours la même chose pour lui. Autant d'amour, malgré tout ce qu'il pouvait faire j'étais vraiment éperdument amoureuse de lui. Je prenais son visage entre mes mains, j'avais le regard pétillant je brûlais d'amour pour lui.

"liam ne dis pas ca tu vas pas me perdre mais ne prend plus de risque comme ca"

Il m'avait attiré contre lui, son corps était chaud comme de la braise, le mien était deja en feu.
Liam m'embrassait avec fougue je le touchais comme si c'était la dernière fois que je le faisais. So ce jeux entre nous s'arrêtait sa serait nettement mieux, je serai juste talya la flic et lui le bon garçon. Je ne lui demande pas de devenir un homme hyper respectable mais je ne veux plus qu'il mette sa vie en danger de la sorte.

"Il faut que tu te rendes a l'évidence Liam cette vie est pas faite pour nous"

C'est ainsi que nous commencions à nous caresser a nous embrasser. Moi je devais la mettre en veilleuse car je suis censée m'expliquer avec Liam et non m'envoyer en l'air...
Apres un moment plus qu'intense, j'essayais tant bien que mal de me rhabiller correctement. Visiblement Liam en avait pas fini avec moi puisqu'il continuait de m'embrasser.

"Lieutenant est ce que tout vas bien"

Je repoussais Liam, un de mes hommes était derrière la porte. Je reprenais mon souffle.

"Oui oui Carter j'ai bientôt fini avec lui encore deux minutes"

Je me fis une queue de cheval basse histoire de prouver que j'ai fait un petit interrogatoire. Je regarde Liam avec un regard plus que sexy, mais nous devions essayer de faire comme si de rien était.

"J'espère que tu es conscient que je vais t'embarquer maintenant, je ne peux ps fermer les yeux sur ce qui est ici, et ca fermera le bec de mon boss"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Mer 15 Avr - 20:59


Jamais je ne pourrais me résigner à cesser de voir Talya. Nous nous connaissions depuis tellement longtemps. Nous avions connus des hauts et des bas autrefois. Mais aujourd'hui, c'était différent. Nous ne pourrions pas être ensemble tant que je continuerais à vendre des armes de guerre ou tant que je vendrais de la drogue. Elle était flic. Les forces de l'ordre et mon gang ne faisaient pas bon ménage. D'ailleurs si l'on venait à découvrir ce qu'il se passait entre Talya et moi, ça pourrait mal se terminer. Soit ils pourraient la tuer de sang froid et moi avec, soit la corrompre et la faire se ranger de notre côté. Cette solution serait plus simple pour nous deux certes mais je connaissais suffisamment Talya pour savoir que jamais elle ne fera une telle chose. Déjà si elle avait pu arriver jusqu'ici c'était grâce au fait qu'elle voulait me coincer. « Qu'est-ce que tu en sais Talya ? J'ai déjà failli te perdre une fois à l'hôpital.. Et puis même, je refuse de courir ce risque. » Il était clair que si c'était à refaire, je le referais sans hésiter.

L'attirant contre moi, je brûlais de désir et d'envie pour elle. J'avais envie de lui faire l'amour comme la dernière fois chez elle. D'ailleurs, elle ne se faisait pas prier. Mes collègues et les siens se trouvaient à quelques mètres de nous mais ça n'avait pas l'air de la déranger. Je n'allais pas me faire prier. « De quelle vie tu parles princesse? » Si elle parlait du fait qu'on ne serait jamais un vrai couple qui se tenait par la main, ça c'était certain. J'en rêvais certes mais pour le moment, c'était une option inenvisageable. Et pus, nous voilà partis. Je lui avais juste soulevé sa jupe et sa petite culotte et nous nous étions mis à faire l'amour avec fougue et passion. Néanmoins, nous restions discret. Personne ne devait savoir qu'on se connaissait, ni que nous étions en train de nous envoyer en l'air. Comme à chaque fois, c'était grandiose. Je n'avais jamais pris autant de plaisir avec une autre femme qu'elle. C'était rapide certes mais intense. Tout en la tenant encore contre moi, je la laissais se rhabiller. Puis on frappait à la porte. « Y'a pas moyen d'être tranquille ici ! » hurlais-je calmement. Soudain Talya s'approchait de moi et me disait qu'elle devait me menotter et m'emmener au poste. Super journée n'est-ce pas ? Un peu hésitant au début, je me tournais vers elle pour qu'elle puisse me mettre les fameuses menottes. « Je savais pas que tu aimais ce genre de plan bébé. » Evidemment c'était pour l'embêter.

Sortant de la salle, tous les regards étaient posés pour nous mais pas pour les raisons que j'aurais voulu. Mes collègues semblaient choqués de voir que je me laissais faire. « Bordel Jackson, colle lui une balle dans la tête à cette conne! » Me hurlait l'un d'eux. Tuer Talya ? Mais ouais bien sûr. « Ferme la Bobby. » Hurlais-je en continuant de suivre Talya jusqu'à la voiture de flic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : policière
› petites lettres envoyées : 228


MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤ Jeu 16 Avr - 9:34

Je ne voulais absolument pas faire cela a Liam, lui mettre les menottes. Sauf que pour rester un minimum crédible je me devais de le faire. Docile comme un enfant Liam se mettait dos a moi et me tendait les mains. Je souriais en écoutant ce qu'il disait. Je me rapprochais de son oreille et lui chuchotais.

"Tu n'imagine même pas a quel point, je suis en pleins fantasme chéri"

Je me retournais face à Liam, je plantais mes yeux dans les siens. Je lui caressais la joue avant de l'embrasser tendrement.

"Évite de faire l'idiot une fois dehors s'il te plait"

J'enlevais la chaise que j'avais mis pour bloquer la porte. Je tenais Liam par le bras pour qu'il soit à la même hauteur que moi et surtout pour que les autres remarques qu'il était bel et bien menotté.
Un des collègues de Liam l'incitait à me coller une balle dans la tête. Je fais un sourire en coin en lâchant Liam. Je fonçais droit sur le type, il ne me faisait aucunement peur. Toujours avec un petit sourire narquois au visage je lui dis.

"Méfie toi que je ne le fasse pas en premier. Reste tranquille Bobby"

Je retournais à mon intention première mettre Liam dans ma voiture. Je donnais les clef pour conduire à Carter. Ainsi je pouvais être à l'arrière avec Liam l'avoir encore un peu sous mes yeux.

"Jte préviens Jackson t'a intérêt à me balancer des noms sinon je vais te faire la misère, les garçons peuvent en témoigner"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le feu ca brûle ¤Taliam¤

Revenir en haut Aller en bas

Le feu ca brûle ¤Taliam¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le feu ca brûle ¤Taliam¤
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: West
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥