forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

death cure. (ariel&masha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
admin ◇ corbeau blanc

› pseudo, prénom : arsonphobia
› âge : vingt deux ans.
› emploi : nageuse professionnelle, elle est aussi mannequin pour une petite boutique locale et elle cherche à monter un groupe de musique.
› côté coeur : en couple avec baptist.
› petites lettres envoyées : 1075


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, si nous avons déjà un lien
Répertoire :

MessageSujet: death cure. (ariel&masha) Dim 28 Juin - 18:54

DEATH CURE

tes pas te guident à travers champs. lentement mais sûrement. tu avances, tes mains glissant dans les longs épis de maïs dorés. le soleil entêtant dardant sur ta peau ses rayons chauds de fin de soirée. qu'est ce qui t'amène par ici, hors de la ville, des briques et de l'asphalte ? les souvenirs. l'envie de se rappeler. de te retrouver.

ici tu t'en souviens. c'est la terre de tes ancêtres. là où tu as appris à grandir, à marcher. là où seuls demeurent tes souvenirs. là où commence ta vie. c'est à l'âge de quinze ans que tout t'échappe. comme un rideau ou un bocal de verre, enfermant une partie de ta mémoire dans recoin qui ne t'es plus accessible. mais masha depuis quelques jours, tu retrouves de drôles de flash lumineux, incandescents, des flashs de ton passé, qui te pousse à vouloir en savoir plus. tu te sens assez courageuse aujourd'hui pour entendre ce que ta mémoire s'est efforcée d'effacer. peut-être était-ce pour te protéger ? peut-être était ce pour ne pas t'infliger une peine inutile.

comme une anguille tu es sortie de chez toi, pour retourner là où tes parents t'ont élevé. aujourd'hui propriété des caldwell la ferme te parait si lointaine. ta jolie robe de mousseline s'envole, s'accrochant parfois dans les épis, essayant de te retenir à ta place, un peu comme tes souvenirs flous. n'avance pas masha. tu ne sais pas ce qui se trouve de l'autre côté du rideau. c'est mieux comme ça. reste dans l'ignorance de ton passé. à une époque peut-être que tu aurais fait ça. mais aujourd'hui c'est une époque révolue. masha, tu es une nouvelle fille. peut-être une femme aujourd'hui. ton passé n'est plus source de ruine. il ne fera avancer. alors avec lui tu avances, marchant dans ce champ, un peu nerveuse à la perspective de recouvrer tout ou partie de ta mémoire.

_________________

DEMONS

All I believe is it a dream that comes crashing down on me All that I hope is it just smoke and mirrors. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
marraine ◇ how i met my godmother

› pseudo, prénom : vercors (chloé)
› âge : vingt-quatre ans
› emploi : apprenti fermier
› côté coeur : cœur pris
› petites lettres envoyées : 280


MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha) Lun 29 Juin - 16:10



death cure

Cela faisait trois bons mois qu'Ariel travaillait pour les Campbell, maintenant. Trois mois que Devon avait demandé au fermier s'il pouvait l'embaucher et trois mois qu'il avait accepté. Trois mois qu'il faisait enfin quelque chose qui ne lui donnait pas mal au crâne, qui ne lui donnait pas envie de tout casser, qui ne lui mettait pas le moral dans les chaussettes et installait cette insupportable impression d'être retourné à Edmonton. Il ne servait plus des hommes d'affaires dont l'attitude était semblable à celle de son père, qui n'avaient pour intérêt que leur smartphone et leur tablette à travers lesquels ils communiquaient sans arrêt, qui ne prenaient jamais la peine de dire bonjour, encore moins au revoir. Alors bien sûr, le travail à la ferme était épuisant, physiquement plus fatiguant que ce qu'il avait expérimenté jusque là, mais il ne s'en plaignait pas. Il avait l'impression de réellement être utile, de cette manière, d'avoir vraiment travaillé. Il était souvent seul aussi, dans les champs, et être entouré de monde lui manquait un peu, mais il se consolait rapidement ; sa petite amie était toujours à moins d'un kilomètre de lui et ils se voyaient tous les midis, il organisait son temps de travail un peu comme il le souhaitait en fonction de ce qu'on lui avait demandé de faire et surtout, il était serein. On ne pouvait pas dire que c'était le cas quand il travaillait encore au Starbuck's ; les patrons étaient bien plus gentils ici qu'ils ne l'étaient là-bas. Bien plus humains.

Ariel était en train de retourner la terre du champ de pommes de terre quand il aperçu une jeune femme, au loin. Il plissa les yeux, tentant de la distinguer davantage. Du peu qu'il voyait, il ne la reconnaissait pas. Le fermier lui avait bien fait comprendre que tous ses champs étaient sa propriété privée, et que personne n'avait le droit d'y mettre les pieds en dehors de ceux autorisés. Il voulait bien être gentil, mais il avait connu beaucoup trop de dommages et il était devenu assez intransigeant, depuis. Ariel retourna encore quelques mètres de terre, puis releva la tête. La fille marchait dans le champ de blé, en face, et se rapprochait un peu plus. Par acquis de conscience et un peu par curiosité, aussi, Ariel laissa tomber sa bêche et s'avança à la rencontre de l'inconnue. Il était encore à quelques mètres d'elle quand il l'interpella. « Excuse-moi, je peux t'aider ? » Il s'approcha plus encore, tâchant de paraître le plus sérieux possible. S'il fallait la faire sortir, ce n'était pas en souriant qu'il serait convaincant. « C'est... c'est privé, ici. T'es pas censée marcher dans les champs. » Finalement, il esquissa un petit sourire, pour montrer qu'il était désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ◇ corbeau blanc

› pseudo, prénom : arsonphobia
› âge : vingt deux ans.
› emploi : nageuse professionnelle, elle est aussi mannequin pour une petite boutique locale et elle cherche à monter un groupe de musique.
› côté coeur : en couple avec baptist.
› petites lettres envoyées : 1075


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, si nous avons déjà un lien
Répertoire :

MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha) Mer 8 Juil - 15:04

DEATH CURE

c'est la psy qui t'envoie là. la drôle de bonne femme un peu bouboule avec ses airs de femme de cantine. tu la trouves amusante. ça vaut mieux d'ailleurs, vu tout ce qu'elle a à te dire. toutes les horreurs que tu ne sais pas encore. à chaque séance tu en apprends un peu plus. sur toi. sur la masha d'avant. et à chaque fois tu te dis que tu devrais tout arrêter. avant d'en apprendre trop peut-être. mais c'est entêtant. tu sais que tu resteras sur cette chaise, face à cette dame jusqu'au bout. jusqu'à ce que vous aillez épluché toutes les feuilles de papier, tous les dessins et toutes les notes prises par vos petits mains il y a de cela plusieurs années. alors tu patientes et tu reviens. jour après jour.

et aujourd'hui tu t'offres une petite balade, vers la maison où tu as grandis. dans l'ancienne ferme des jones. tu n'as pas vraiment eu le temps de prévenir. tu souhaitais venir là à l'improviste. d'autant que les propriétaires te connaissent et qu'ils seraient heureux de te voir. mais ce n'est pas eux que tu viens voir. c'est toi. ton enfance dorée. avant tout ce malaise qui s'est installé. et ce n'est pas eux que tu vois, mais un drôle de gaillard qui te fait des signes et qui s'approche. un peu dur au début. « excuse-moi, je peux t'aider ? » puis se radoucissant, comme pour bredouiller une excuse de te déranger dans ta rêverie. « c'est... c'est privé, ici. t'es pas censée marcher dans les champs. » un peu à l'ouest tu bredouilles. tu pensais vraiment être seule à cette heure-ci. le soleil se cachant derrière les arbres pour démarrer sa longue descente vers l'autre côté de la terre. « j'suis désolée j'voulais pas vous... enfin t'embêter. » tes petits yeux sont fatigués masha. il pétille d'une lueur sinistre et triste. « à vrai dire je suis née ici. je connais les proprios. j'venais pour... » c'est délicat. tu ne sais pas trop quoi lui dire. si il te croyait folle ? sortie d'un asile ? pourtant son visage rieur te mets en confiance, mais tu bredouilles toujours. resserrant sur toi tes petits bras. lasse de chercher à travers le trou noir de ta mémoire.

_________________

DEMONS

All I believe is it a dream that comes crashing down on me All that I hope is it just smoke and mirrors. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
marraine ◇ how i met my godmother

› pseudo, prénom : vercors (chloé)
› âge : vingt-quatre ans
› emploi : apprenti fermier
› côté coeur : cœur pris
› petites lettres envoyées : 280


MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha) Lun 27 Juil - 19:24



death cure

L'embêter, lui ? Elle était loin de le faire. Il y avait pire que de se faire interrompre en train de retourner la terre d'un champ. Non, vraiment, cette petite pause était fortement appréciée. Ariel était content du boulot qu'il faisait mais on ne pouvait pas dire que c'était son job de rêve et qu'il n'avait rien de fatiguant. C'était la bonne fatigue, certes, celle qui prouve que l'on a bien bossé, mais toujours est-il qu'il finissait toujours ses journées complètement lessivé. Il avait même eu des violentes courbatures, les premiers jours. Il y avait un avantage à tout ça néanmoins, c'était que les efforts physiques payaient ; au fil du temps, il pouvait clairement voir ses muscles se dessiner. Il était loin d'être bedonnant, avant, mais il n'avait pas de pectoraux, de tablettes bien définies ni même ces précieux muscles en V, ceux qui faisaient craquer toutes les filles et qui se situaient au niveau des hanches. Maintenant, il était fier d'affirmer qu'il possédait tout ça -les bras, c'était déjà acté avec tous les plateaux qu'il avait porté en tant que serveur. Il n'avait plus besoin de draguer qui que ce soit, mais Devon ne rechignerait certainement pas à quelques muscles supplémentaires sur le corps de son petit ami.

Ariel voyait bien que la jeune femme devant lui n'avait rien de méchante et qu'elle n'était sûrement pas le genre à voler des outils, des fils de cuivre ou encore des légumes. Sa méfiance disparu d'ailleurs bien vite ; parce que même si l'habit ne faisait pas le moine, il y avait des choses qui ne mentaient pas, et la brune semblait bien faiblarde. Il avait du mal à la croire assez forte pour démonter la benne du tracteur et la porter à bout de bras jusqu'à la route la plus proche -mais après tout, peut-être cachait-elle bien son jeu. « Tu es née ici ? » Ariel écarquilla les yeux et haussa les sourcils. « Du genre ici, à la ferme des Caldwell ? » Non non, en plein milieu du champ de pommes de terre, bêta. Ariel se passa la main dans les cheveux. Les propriétaires auraient-ils une fille cachée ? Ou peut-être l'avaient-ils recueillie à l'époque et elle avait volé de ses propres ailes depuis ? Ou bien écouter la réponse qu'elle lui donnerait était une meilleure idée que de se mettre à faire des films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ◇ corbeau blanc

› pseudo, prénom : arsonphobia
› âge : vingt deux ans.
› emploi : nageuse professionnelle, elle est aussi mannequin pour une petite boutique locale et elle cherche à monter un groupe de musique.
› côté coeur : en couple avec baptist.
› petites lettres envoyées : 1075


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, si nous avons déjà un lien
Répertoire :

MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha) Jeu 27 Aoû - 22:08

DEATH CURE

tes mots semblent étonner le jeune garçon de ferme. après tout la ferme est passée de main en main depuis des générations. au temps jadis elle s'appelait la ferme des delorges, puis celle des hanselm, puis celle des jones depuis ton grand-père. combien de noms avait-elle pu bien porter d'ailleurs. des centaines certainement depuis la guerre de sécession. alors petite masha tu acquiesce à sa question. « oui. enfin dans la maternité de siloam pour être précise, mais c'était la ferme de mon grand-père et dans ma famille, on est plutôt du genre... proches ? » tes mots sonnent creux dans ta bouche. tu ne te sens pas du tout proche de ta famille petite jones, bien au contraire. ta famille s'effiloche au gré du temps, éparpillent vos relations au vent. mais tu t'efforce de garder le sourire pour ce joli garçon qui semble s'intéresser à ce que tu racontes. sans savoir que ta mémoire est en réalité à moitié pleine. « à l'époque c'était la ferme jones, puis on l'a revendu au caldwell une fois qu'on est partis s'installer en ville. » une fois que tu es entrée au lycée. droit en enfer, d'après ce que la psy t'as raconté de tes années lycée. tout s'embrouille pourtant. et c'est d'ailleurs pour ça que tu es là. retrouver une part de toi qui se cache profondément. « j'suis masha. masha jones. » tu lui tends un main amicale, esquissant un petit sourire sur ton visage baignée par le soleil.

_________________

DEMONS

All I believe is it a dream that comes crashing down on me All that I hope is it just smoke and mirrors. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
marraine ◇ how i met my godmother

› pseudo, prénom : vercors (chloé)
› âge : vingt-quatre ans
› emploi : apprenti fermier
› côté coeur : cœur pris
› petites lettres envoyées : 280


MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha) Mar 1 Sep - 16:21



death cure

Ariel hocha la tête après avoir écouté la réponse de la jeune femme. Elle n’était pas née à proprement parler à la ferme, comme on aurait pu s’en douter au vingt-et-unième siècle, mais elle était originaire de Siloam Springs malgré tout ; et à ce qu’il comprenait, la ferme des Caldwell, anciennement ferme des Jones, avait été sa seconde maison. Un peu comme... comme l’avait été celle de Devon, pour lui, quand il était encore enfant. Du moins, son jardin... parce que la maison en elle-même était tout aussi peu accueillante que l’était la sienne. C’était... ça avait été Devon, sa deuxième maison. Et elle l’était toujours, d’ailleurs. « Je vois » se contenta-t-il de répondre, alors qu’en réalité il ne voyait pas du tout. Enfin, si, il pouvait imaginer, mais il ne pouvait pas se mettre à sa place. Il n’avait jamais eu de « famille proche ». Il adorait ses soeurs, vraiment, mais sa famille se limitait bien à elles seules. Pas de grand dîner à Noël, pas de grands parents gâtant leurs petits-enfants plus que de raisons, pas de foyer où revenir après des années, simplement pour se souvenir des bons moments passés durant l’enfance... Ariel tourna la tête en direction de sa pioche, qu’il avait laissé au plein milieu du champ, puis reposa son regard sur la brune quand elle reprit la parole pour se présenter. Il hocha de nouveau la tête. « Enchanté » dit-il avec un sourire chaleureux, « moi c’est Ariel. » Il attrapa la main que lui tendait Masha et la serra doucement. Il donna un dernier regard en direction de la pioche, puis fit un signe de tête dans cette direction. Il s’avança pour la récupérer, et demanda « Vous l’avez vendu pourquoi du coup, la ferme ? » Il espérait ne pas avoir toucher une corde sensible. Il ajouta rapidement, sans lui laisser le temps de répondre au cas où ils aient dû la vendre pour cause de décès ou autre événement désagréable, « Tu veux que je t’accompagnes jusqu’à la ferme ? » Elle était sûrement assez grande pour faire le trajet toute seule, d’autant plus qu’elle devait connaître les environs comme sa poche, mais il se voyait mal se remettre à bêcher le champ et la laisser seule se présenter aux Caldwell. Elle les connaissait peut-être déjà, tout compte fait, mais quand bien même. C’était plus poli. Ariel leva la pioche et laissa le manche reposer sur son épaule, pour ne pas avoir à porter tout le poids à bout de bras, puis commença à marcher en direction de la vieille bâtisse. « T’es revenue pourquoi, du coup ? » demanda-t-il en chemin, toujours aussi curieux, « Nostalgie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: death cure. (ariel&masha)

Revenir en haut Aller en bas

death cure. (ariel&masha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: Downtown
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥