forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

Coincidence, I do not think so (Margo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
admin ◇ au top de la morfalitude

› pseudo, prénom : Ivy / Léa.
› âge : 24 ans.
› emploi : Etudiante.
› côté coeur : Célibataire.
› petites lettres envoyées : 2043


Ma petite vie
To do list:
Rp :
Répertoire :

MessageSujet: Coincidence, I do not think so (Margo) Jeu 13 Aoû - 17:42

Coincidence, i don't think so.
rachel & margo
Cela faisait déjà un mois que j'avais posé mes valises et j'avais comme l'impression que rien n'avait avancé. Je me revois encore lire et relire cette lettre me délivrant toutes les informations sur mon père et j'ai encore du mal à accepter la situation. Cet homme, qui m'avait laissé tomber et payé ma mère avait préféré son autre famille à la mienne. Il avait fait une croix sur moi comme on jetterait un simple ticket de caisse à la poubelle. Certains diraient qu'il n'est pas parti sans rien me laisser, qu'il a tout de même pris l'obligeance de réserver un chèque à ma mère. Mais cet argent n'était que là pour la faire taire afin qu'on ne lui pose jamais aucun soucis. Avec le décès de ma mère si soudain en plus sur mes épaules, la colère me donnait envie de tout révéler au grand jour. Je m'imaginais parfois avec le sourire l'effet que ferait cette annonce, je devais l'avouer.

Je relevais une mèche de cheveux qui menaçait de tomber dans ma tasse de thé lorsqu'une jeune femme au parfum agréable passa devant la table du café que j'occupais. Je venais souvent là de bon matin avant d'aller au travail histoire de profiter du calme de la ville. Je ne prêta pas attention à la présence de cette jeune femme jusqu'à ce qu'elle prenne le chemin inverse et ressorte du petit commerce. Je baissais soudain les yeux sur la seule photo de la famille de mon père que j'avais en ma possession et un déclic se fit. " Margaret " soufflais je à demi mot. D'un mouvement non contrôlé, ma main heurta la tasse se trouvant devant moi et se renversa sur une partie de la photo. " C'est pas vrai " lâchais je, furieuse contre moi même. Je secouais le bout de papier glace et l'essuyais tout en me levant de la table. N'oubliant toutefois pas de glisser un billet de dix dollars pour m'excuser de partir ainsi, je quittais ma place pour suivre la jeune femme. Après quelques minutes de marche rapide pour la rattraper, ma main se posa sur son épaule. " Excuse moi, tu es bien Margaret ? Il y a un moment que je te cherche ". J'essayais de masquer toute la rancœur qui montait en moi lorsque je pensais à la famille que mon père avait choisi.
© flappy bird.

_________________


Not about angels
Coz, what about, what about angels ? They will come, they will go and make us special. Don't give me up. Don't give me up. How unfair it's just our luck @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ◇ f e a r

› pseudo, prénom : ayshi. (lydia)
› âge : vingt-quatre ans.
› emploi : ancienne soldate sortie du coma.
› côté coeur : euh... à gauche ?
› petites lettres envoyées : 294


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, je suis ouvert(e) à tout
Répertoire :

MessageSujet: Re: Coincidence, I do not think so (Margo) Lun 17 Aoû - 21:43


coincidence ?
i don't think so

margo, tu dois sortir davantage, t'ouvrir au monde. et arrêtez d'avoir peur. surtout, arrête d'avoir peur. tu soupires, les paroles de ton psychologue te reviennent par vague, alors que tu hésites à franchir finalement la porte. tu recules, d'un, puis deux pas, et l'envie de café se fait plus pressante que jamais. tu soupires, c'est une bataille contre toi et toi-même qui se joue à l'intérieur de ta tête.
ta peur ou ta liberté. si tu as manqué de prendre la vie de leia, ce qu'elle, elle t'a pris, c'est bien ta santé mentale. finalement, tu attrapes le flingue, le met dans la poche bien trop large de ta veste levis, et pousse la porte, lâchant pour esteban. « jane, je suis dehors ! » t'entends justement un truc, un grognement. tu t'attends à ce qu'il te nargue et te retienne, ou peut-être que finalement, c'est ce que tu souhaites ? mais il n'en est rien, alors tu files et descends les escaliers à grand pas.
une fois dehors, l'air s'engouffre dans tes poumons, et, comme un semblant de maison, tu t'allumes une clope, et tire dessus. ça t'amuse, mais tu t'aperçois bien qu'à chaque bouffée, tu retardes la foule, tu retardes le vrai monde. tu baisses les yeux, et, machinalement, tu poses un pieds devant, un autre encore, et tu continue ce mouvement, jusqu'à un petit café. durant ta course, tu t'es allumée deux autres clopes, l'autre main sois dans tes cheveux, sois agrippée à la crosse, à chaque mouvement brusque, ou regard indécent. c'est plus fort que toi, t'as la peur aux tripes. comme si à chaque moment, tout pouvait basculer. encore et encore. comme tellement de gens en ont été victimes, comme elle même, elle avait subi, la guerre, et puis la fusillade. ça restait dans les esprits.
finalement, margo, t'arrives devant la porte. tu vacilles d'un pied à l'autre, jetant ta clope, avant, dans un effort ultime, de pousser la porte avec une facilité déconcertante, et de te retrouver noyée parmi les gens. tes yeux se plissent, et tu perçois la file où il faut attendre pour commander. alors tu t'y mets, comme tout le monde. et tu patientes. les gens se bousculent, s'étouffent. tu fermes les yeux, avant de finalement te retrouver devant la serveuse. « un café s'il vous plaît. » tu te presses, tu parles comme si la fin était proche.
puis ton café arrive, tu déposes un billet de vingt dollars et repars, balançant un « gardez la monnaie. » hasardeux. tu repousses la porte du café et presque en courant, tu t'éloignes. vite, il faut que tu te tires, que tu t'extirpes de ce monde fou.
moriarty, quand enfin tu crois avoir trouvé le calme et la sérénité, quelque chose -quelqu'un te tape l'épaule, et, tu te retournes vivement, la main sur la crosse de ton flingue.
ouais, t'as peur. c'est terrible comme ça te hante. « excuse moi, tu es bien margaret ? il y a un moment que je te cherche. » tu fronces les sourcils.
margaret ? la dernière personne a t'avoir appelé comme ça, c'est esteban, et pour une raison qui t'échappe, ça te semble si... impersonnel. si faux. « c'est moi, mais personne ne m'appelle margaret. juste margo. » tu lâches l'arme, mais tes mains tremblent, alors tu la laisse dans ta poche, l'autre tenant fermement le goblet. « et vous me cherchez pourquoi ? » ton ton est sceptique, des milliards de scénarios se jouent dans ta tête.
mais celui qui va se passer sous tes yeux est plus fou que ce que tu imagine encore.


_________________

You know that the past is never dead
margaron ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ◇ au top de la morfalitude

› pseudo, prénom : Ivy / Léa.
› âge : 24 ans.
› emploi : Etudiante.
› côté coeur : Célibataire.
› petites lettres envoyées : 2043


Ma petite vie
To do list:
Rp :
Répertoire :

MessageSujet: Re: Coincidence, I do not think so (Margo) Ven 4 Sep - 15:11

Coincidence, i don't think so.
rachel & margo
« c'est moi, mais personne ne m'appelle margaret. juste margo. » rétorqua la jeune femme. Elle semblait avoir sursauté lorsque je lui avais tapoté l'épaule pour stopper sa marche. Son visage était crispé, ses sourcils eux semblaient décrire sa confusion. Elle ne me connaissait pas et n'avait jamais vu à quoi je ressemblais sur aucune photo. Comment aurait elle pu alors que notre père ne lui avait sans doute jamais avoué mon existence ?  « et vous me cherchez pourquoi ? ». Je la fixais assidûment, cherchant dans ses traits ceux qui ressembleraient aux miens. Malheureusement, j'avais du mal à me projeter, elle était blonde ou un truc du genre et j'étais brune. Sa voix semblait plus grave que la mienne, moins enfantine aussi.

" Je ... " balbutiais je, ne sachant pas réellement quoi dire en cet instant. Je l'avais imaginé bien plus grandiose mais tout aussi flippant. " Je viens de la part de quelqu'un qui te connait. Tu aurais un peu de temps à me consacrer s'il te plait ? Je sais que tu viens de sortir du café, mais on pourrait peut être s’asseoir quelque part ... ? Comme au parc ?  " Je n'avais pas souhaité me présenter sous ma véritable identité de peur de tout gâcher. Dire à une personne que sa vie est basé sur un mensonge tout droit sorti de la bouche de son père n'était pas une chose aisée. Je ne voulais pas détruire cette famille, je souhaitais seulement des réponses pour aller de l'avant. Une façon de trouver un sens à la mort de ma mère.
© flappy bird.

_________________


Not about angels
Coz, what about, what about angels ? They will come, they will go and make us special. Don't give me up. Don't give me up. How unfair it's just our luck @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Coincidence, I do not think so (Margo)

Revenir en haut Aller en bas

Coincidence, I do not think so (Margo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hold me back - Margo & Gabriel
» I don't see you but I can feel you ~ Margo De Santis
» american beauty/american psycho ◇ margo
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: Downtown :: Café on broadway
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥