forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire ft Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

› pseudo, prénom : Chleo
› âge : 21 YO (même s'il fait croire à tout le monde qu'il en a 22)
› emploi : Serveur, barman et ... Tout ce que vous voulez
› côté coeur : Coeur à p(r)endre
› petites lettres envoyées : 49


MessageSujet: Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire ft Aaron Lun 7 Sep - 11:51

Aaron & Nathan
Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire. Je serais l'écrivain et le héros tout à la fois. Je serais le maître de mon destin. je n'aurais plus à subir ce qui m'arrive, je pourrais enfin reprendre le contrôle de ma vie.
Cela faisait plusieurs semaines que Nathan avait pris l’habitude  de venir régulièrement à la bibliothèque dès qu’il avait un moment de libre. Même s’il venait bien pour étudier, ce n’était nullement pour ses devoirs dans la mesure où il n’en avait pas. Nathan n’allait pas à la fac comme les autres jeunes de son âge, même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Il devait travailler comme un forcené afin de permettre à ses sœurs et lui-même de vivre convenablement Il ne comptait pas ses heures de travail et il savait qu’il faisait cela parce que c’était nécessaire. Il avait un loyer à payer, des courses à faire, des factures à régler … Du haut de ses 21 ans, il avait déjà énormément de responsabilités et tout ça lui était tombé dessus quand il avait décidé de s’enfuir avec ses sœurs. Il ne s’en plaignait donc pas, Nathan n’était pas de ce genre de personnes, alors il travaillait dur. Cependant, depuis cet été, il murissait une profonde envie de se replonger dans ces domaines qui le faisait tant vibrer avant sa toute nouvelle vie. Il avait été dans une fac de Computer Engineering parce qu’il aimait vraiment tout ce qui touchait aux sciences, de proche comme de loin : l’informatique, la physique, la chimie, les mathématiques, les sciences de l’ingénieurs … Tout ça correspondait à des domaines qu’il voulait toujours plus approfondir. Nathan Carter faisait partie de ceux qui pensaient qu’on n’avait jamais fini d’apprendre et de découvrir des choses et sa curiosité intellectuelle était inlassable. Le problème c’est que depuis qu’il était arrivé à Siloam Springs, il avait trouvé un poste en tant que barman/serveur qui lui prenait énormément de temps. D’autant plus qu’en dehors de ça, il accumulait tous les petits boulots possibles et imaginables : prof de soutien, réparateur d’ordinateur, informaticien, promeneur de chien, babysitteur … la liste est longue mais tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent, non ? En tout cas, cela faisait un an qu’il travaillait d’arrache-pied, qu’il ne dormait que quelques heures par nuits et qu’il accumulait de la fatigue. Mais une fois encore, il ne se plaignait pas et restait toujours ce jeune homme souriant, ouvert et sociable qui ne semblait pas avoir de soucis. Mais si vous jetiez un coup d’œil de son côté quand il pense que personne ne le regarde, vous verriez sur ses traits une espèce de lassitude et vous n’auriez aucun mal à comprendre qu’il se passe beaucoup de choses dans sa tête. Il réfléchit sans cesse et c’est de ses réflexions qu’il en est arrivé à l’impression que ses capacités mentales diminuaient. Comme il n’apprenait plus rien et qu’il ne faisait plus de calculs compliqués, il avait peur d’oublier tout ce qu’il avait acquis pendant toutes ces années d’études. Au fond de lui, il ne voulait pas passé sa vie à être serveur ! Ce n’était pas l’avenir auquel il se prédestinait. Ce n’était supposé qu’être un petit boulot de passage le temps d’avoir une vie plus stable. Mais Nathan avait l’impression que cela s’éternisait et il s’imaginait déjà âgé de 50 ans, toujours derrière son comptoir. C’était un véritable cauchemar pour lui ! C’est la raison pour laquelle il avait pris la décision de se remettre à lire et à étudier pour lui-même. Il avait déjà trouvé de très nombreux articles sur Internet mais quand il avait appris qu’il y avait une bibliothèque pas très loin du bar/café, il avait pris la décision d’y aller. En quelques jours à peine, le lieu lui était devenu familier et il n’avait pas tardé à trouver les sections qui l’intéressaient. Le problème, c’est qu’elles n’étaient pas très fournies et en un mois il avait eu le temps de tout lire. Quand Nathan était plongé dans un bouquin qui l’intéressait, il l’engloutissait d’une traite généralement et quand ce n’était pas le cas, il revenait les jours suivant pour le continuer et assimiler toutes ces formules compliquées. Il ne pouvait pas se permettre de l’emprunter car il refusait de faire des dépenses supplémentaires, alors il préférait passer plus de temps dans ce lieu de quiétude et de connaissance. Il n’était d’ailleurs pas rare que ce soit un employé de la bibliothèque qui le déloge de sa table et de ses réflexions pour lui faire remarquer que c’était l’heure de la fermeture.

Mais aujourd’hui, il était face à un problème de taille. Il venait de se rendre à la bibliothèque et arpentait de nouveau ses sections favorites, délaissant sans aucun remord les romans, mangas, BD, Bibliographies en tout genre. Il se rendit compte avec étonnement et consternation qu’il avait déjà lu ou feuilleté tous les livres et revues que contenaient les étagères. Cela faisait désormais 10 minutes qu’il détaillait avec concentration les différents titres scientifiques et particuliers de l’informatique qui lui étaient familiers. Il ne savait pas s’il voulait en relire un et surtout lequel il pouvait relire. Il savait pertinemment qu’il avait déjà enregistré toutes les données qu’elles avaient à offrir et qu’il n’apprendrait rien de nouveau. Peut-être devrait-il alors plus se tourner vers un de ces gros manuels ? Même s’il les avait déjà parcourus, il ne devait pas avoir tout appris aussi facilement. Il en était donc là, dans ses réflexions, un doigt songeur devant ses lèvres, immobile devant les étagères, concentré sur ses bouquins se remémorant leur contenu mais ne parvenant pas à se décider.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : Nath'
› âge : 26 ans pff suis vieux
› emploi : Bibliothécaire et écrivain sur mon temps libre
› côté coeur : Fiancé à Max accro à Margo
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire ft Aaron Dim 13 Sep - 16:48


Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire

Aaron travaillait tranquillement à son comptoir, il avait reçu de nouveaux livres le matin même et il devait tout enregistrer dans son logiciel avant de les mettre en rayon. Le jeune homme envoyait des messages à sa fiancée en même temps, elle travaillait beaucoup et elle lui manquait même si depuis presque deux ans maintenant ce n'était plus vraiment comme avant. Depuis le réveil de Margo ils se disputaient beaucoup, il était sûr que partir et reporter leur mariage pour aller la voir n'était pas une bonne idée pour leur couple mais Aaron avait eut besoin de le faire et lui ne le regrettait pas car au final il ne se voyait pas se marier sans sa meilleure amie à ses côtés.

Une fois tout les livres enregistrés il commença à tout mettre en rayon, il n'y avait pas grand monde aujourd'hui une mère avec ses trois enfants, un couple d'étudiants et un jeune homme qui venait souvent ces temps-ci et qui passait son temps à parcourir les rayons sientifiques et informatiques. Aaron commença par garnir le rayons enfants et conseilla un nouveau livre à la mère de famille et lui parla aussi d'une lecture qu'il fera prochainement puis il se remit au boulot pour ranger les BDs, les romans...

En arrivant dans le rayon informatique il vit que le jeune homme qui venait souvent avait l'air embêté. « Je peux vous aidez ? » Cette bibliothèque était son antre à lui, il aimait tout ici, il avait tout agencé lui même et il connaissait par coeur les livres qu'elle contenait, bien sûr il ne les avaient pas tous lus mais il connaissait leurs titres et leurs contenus. La bibliothèque avait beau appartenir à la ville, tout le monde ici savait bien que c'était son bébé à lui et qu'il en prenait grand soin.


good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Si j'étais un livre je continuerais d'écrire les pages de mon histoire ft Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: North :: Siloam public library
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥