forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

Toujours plus ¤Liam¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : infirmière
› côté coeur : mon ♥ appartient a Lukà
› petites lettres envoyées : 1122


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, je suis ouvert(e) à tout
Répertoire :

MessageSujet: Toujours plus ¤Liam¤ Ven 20 Fév - 22:08



❝toujours plus ❞
Liaz
Depuis que j'avais vu Wade, soigner, à l'hôpital je ne cessais de penser a ce qu'il s'était passé. Une fusillade à Siloam, c'était le monde à l'envers. Comment dans une ville si petite que il pouvait y avoir un tel flot de violence? D'autant plus que personne ne l'avait vu venir. Il y aurait de la délinquance ca pourrait se comprendre un peu mieux mais là? non rien du tout. Sauf que j'étais persuadé de savoir quelque chose, tout du moins de penser savoir un truc.
Liam était trafiquant en plus de dealer, je le savais car la dernière fois j'avais découvert un de ces messages. Bien entendu je n'aurai jamais du le voir, mais maintenant j'ai l'impression que c'est lui qui a tout déclencher. Il s'est installé a Siloam car c'est tranquille et que jamais on ne viendrait le chercher ici, ces contacts seraient dans les grandes villes. Qu'il fasse son truc sans que personne soit au courant, mais là des gens étaient mort. Des policiers des passants, Wade avait été touché et ca je ne le supportais. J'ai encore une fois failli le perdre, a cause de Liam une deuxième fois.

Cette fois c'était décidé, j'allais aller le trouver et lui dire ma façon de penser. Il était pas question qu'une nouvelle chose se produise ici, il se prenait pour qui. Le maître du monde, je l'aimais beaucoup. Mais la il dépassait vraiment trop les bornes. Comment, je me le demandais encore, comment lui il avait pu laisser faire une telle chose. Ca n'allait certainement pas être comme ca qu'il allait pouvoir récupérer Talya, elle allait être derrière son cul encore plus et il finirait en prison.
J'avais roulé en direction du garage de Liam. Un de ces collègues arrivait droit sur moi, je gardais mes clef de voiture et lui lançais.

"Visite de routine pour Liam, je suis Azalyne, il est ou s'il te plait"

Le type me l'indiquait dans la remise, ou il y avait tout les outils, très bien. Un endroit clos et ou personne ne nous entendrait. Je rentrais dedans, et claquais la porte avec mon pied.

"Tu te fou pas un peu de ma gueule, tu veux vraiment que je te tue moi même ou pas Liam parce que franchement je peux accepter beaucoup de chose mais la ce que TU as fait je peux pas, je peux vraiment pas et j'en ai rien a foutre de tes patrons, je les emmerdes c'est clair"




© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Sam 21 Fév - 23:35


Depuis la fusillade qui s'était déroulé à Siloam Springs, la ville avait retrouvé son calme légendaire. Enfin, les gens avaient encore un peu peur de sortir dans la rue mais pas moi. J'avais toujours une arme sur moi au cas où. On ne sait jamais après tout. Je faisais tout de même partis d'un gang qui côtoyait des gens très dangereux mais bon. Je ne me servais qu'occasionnellement de mon arme. La dernière c'était à la fusillade mais bon, je n'avais tiré sur personne moi. Juste pour faire peur aux autres. À la fusillade, j'étais tombé sur Talya mais aussi fou que ça puisse paraître, elle m'avait laissé partir. Pourquoi ? A cause de ce qui nous liait ? De la nuit précédent la fusillade qu'on avait passé tous les deux ? C'est vrai que cette nuit avait été fabuleuse, vraiment. Une vraie nuit d'amour où il n'y avait eu qu'elle et moi. Mais voilà, ça faisait déjà plusieurs jours et je n'avais aucune nouvelle d'elle. Je m'étais tout de même pris une balle dans les côtes pour elle. Ça me faisait encore un peu mal parfois mais bon, je me gavais de médicaments pour rendre la douleur supportable.


Si je n'avais aucune nouvelle de Talya, je n'en avais pas non plus d'Azalyne. En effet depuis qu'elle avait débarqué chez moi sas prévenir au petit matin, elle ne donnait plus signe de vie. Nous avions passés un pacte elle et moi : plus de drogues. Il fallait que l'on soit sobre pour reconquérir le cœur de Wade, pour elle et celui de Talya, pour moi. Sauf que dans mon cas, mon trafic d'armes ne jouait pas en ma faveur. Aujourd’hui, je me trouvais au club. Je n'avais rien de spécial à faire alors je m'occupais à faire la révision de ma moto. J'aimais bien réparer des bagnoles ou bichonner ma moto. Au moins personne ne venait me faire chier. Enfin c'était ce que je croyais. Au loin, j'entendais la voix d'une femme. Rare était les femmes qui venaient au club. Mis à part des stip teaseuses, nous n'en voyons que très peu. Et puis cette voix, je la reconnaissais entre mille. Azalyne. Caché derrière un poteau, je faisais en sorte qu'elle ne me voit pas. Mais que me voulait-elle encore ? Et comment avait-elle trouvé le club ? Elle me suivait ? Hum.. Il fallait que je trouve vite une réponse à toutes ces questions parce que j'allais devenir fou si ça continuais. Je retournais à la réparation de ma moto. Elle me cherchait c'était certain mais pour quoi encore ? Oh ça avait sûrement un rapport avec le coup de poing que j'avais collé à Wade a dernière fois que je l'avais croisé au bar.

Quelqu'un vint donner un coup de pied dans la porte. Je ne relevais même pas la tête. C'était Azalyne. Elle ne tardait pas à engager la conversation la première et le ton de sa voix n'était pas franchement amical. « Pxtain mais tu parles de quoi là ? Je ne pige rien. » Je m'avançais vers Azalyne en essuyant mes mains pleines de cambouis. Il fallait qu'elle baisse d'un ton. Personne n'était censé apprendre qu'elle avait découvert nos petites affaires. C'était censé rester secret. « Azalyne tait-toi!Tu vas nous faire repérer. T'étais pas censé savoir ce que je fous de mes journées ! » Je mettais une main sur sa bouche en espérant qu'elle ne vienne pas me mordre. Ou me foutre un coup dans les côtes parce que j'avais encore un peu mal. « Qu'est-ce que j'ai fait encore ? T'en as pas marre de me gueuler dessus ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : infirmière
› côté coeur : mon ♥ appartient a Lukà
› petites lettres envoyées : 1122


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, je suis ouvert(e) à tout
Répertoire :

MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Dim 22 Fév - 17:21



❝toujours plus ❞
Liaz
J''étais rentré dans cette remise vraiment énervé, en fait j'étais en colère contre lui contre moi contre la planète tout entière. Comment est ce qu'une telle chose avait pu arriver a notre si belle et petite ville. Mais surtout comment est ce que Wade avait pu être touché, comme si notre relation était pas déjà assez compliqué, il a fallu que Liam lui tire dessus, car oui je pensais que c'était lui. Il avait foutu en l'air mon couple en me provoquant avec son coté bad boy qui m'avait fait craquer la dernière fois, il avait profité de moi, et maintenant il lui avait tiré dessus. C'était sa façon d'aller lui parler comme il me l'avait dit? j'étais folle de rage.
Liam était surpris que je déboule comme une furie dans le club, ne même temps j'avais plus rien a perdre, je m'en moquais bien. Wade ne voulait plus de moi, mais j'avais failli le perdre a cause de toute cette merde, là, où je me trouvais présentement.

"Arrête de faire le con Liam c'est pas le moment"

Liam s'avançait vers moi, je faisais un peu en arrière qui sait ce qu'il pourrait bien me faire. Il s'essuie les mains sur son cambouis puis me les plaques sur la bouche me demandant de la fermer. Je fronce les yeux, non mais il est pas sérieux le type là. J'essaie de la retirer mais bien sûr il est plus fort que moi donc je n'y arrive pas. Je tape à moitié dessus. Finalement il ne bouge pas, je suis obligé d'employer les grands moyens, je lui donne un coup dans le tibia, il me lâche automatiquement. Je le tape sur l'épaule de rage. Je ne cris pas, je chuchote mais on peut sentir tout de même la colère dans ma voix.

"Il s'est passé quoi ya quelques jours? hein t'as pas entendu qu'il y avait eu une fusillade...putain Liam je sais que c'est toi le pire en plus c'est que tu m'as fait ca a moi, tu te rends compte de toutes les personnes qui sont mortes..."

Je tournais en rond dans cette petite pièce donnant un coup de pied dans les tiroirs d'outils, il fallait que je me défoule j'étais vraiment en rage.

"Tu as tiré sur Wade espèce de con, tu as failli le tuer non mais c'était sa ta façon d'aller lui parler...putain Liam comment tu as pu me faire ca...tout ces gens qui n'avait rien demandé, pourquoi t'a fait un truc pareil"




© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Lun 23 Fév - 7:52


Je ne comprenais absolument rien de ce qu'Azalyne était en train de raconter. Pourquoi me gueulait-elle encore dessus ? Elle en avait pas marre à la fin ? Bref. Je ne faisais pas vraiment attention à elle et continuais de réparer ma moto. Juste après Talya, ma moto était le second amour de ma vie. J'aimais partir vadrouiller dans tout l'état pendant deux ou trois jours. Juste avec ma moto et un vieux sac à dos. D'ailleurs, je pense que je ferais mieux de partir quelques jours de cette ville. J'en avais marre d'avoir tous les flics de la ville sur le dos. Enfin Talya ne me dérangeait pas mais je savais qu'elle ne mettrait jamais son travail en péril pour notre amour. Quoi que.. Enfin je n'en savais rien. Talya était assez difficile à suivre par moment. Elle ne cessait de me répéter qu'elle ne pouvait pas être avec moi et l'instant d'après, nous nous retrouvions en train de faire l'amour dans son lit. Elle était où la logique moi ? Je ne voulais pas être l'amant d'une nuit pour Talya. Je ne voulais pas être celui qu'elle voit en cachette de ses collègues pour la baiser tranquillement. Non. Je voulais juste être son petit-ami. Me promener avec elle dans la rue. L'embrasser, la toucher, la prendre dans mes bras. Tout ça en public bien évidemment.

« Mais jfais pas le con. Jpige rien de ce que tu racontes alors soit plus clair merde. » C'était une drôle d'amitié entre Azalyne et moi. Nous avions recouchés ensemble une fois. Nous ne cessions de se hurler dessus assez souvent je trouvais. Normal entre amis, on était heureux de se voir mais là Azalyne ne l'était pas vraiment. Elle semblait en colère, énervée. Qu'est-ce que j'avais fait encore ?! Alors que j'essaie de lui faire baisser le ton de sa voix pour ne pas se faire repérer par les autres – mes collègues – j'avais plaqué mes mains sur sa bouche. Mais elle ne semblait pas d'accord et me tapait pour que je la lâche. Finalement, elle me donnait un coup de pied dans le tibia. « Pxtain mais t'es folle ma parole ! » Comme si la balle que j'avais reçu dans les côtes ne m'avaient pas suffit. Moi, je pensais qu'elle parlait de la fois dans le bar avec Wade mais pas du tout. En fait, Azalyne faisait allusion à la fusillade. Comment pouvait-elle penser ça ? Franchement ? Elle me connaissait bien et pourtant, la jeune femme était certaine que c'était moi le responsable de la fusillade. J'avais accepté de porter le chapeau pour couvrir Kris et sa pouffe. Tout ça pour quoi ? Protéger Talya encore une fois.. Je refusais que quelqu'un puisse s'en prendre à elle par ma faute.

En colère, je jetais mon chiffon par terre et faisais les cents pas dans l'atelier. Mon regard se posait sur Azalyne. « Pxtain mais tu me crois vraiment capable de faire ça ? Réponds !!! Je n'ai jamais tiré sur personne. Je n'ai jamais tué personne. Jme suis pris une balle dans les côtes pour protéger Talya. Tu crois vraiment que si j'étais le coupable, elle m'aurait laisser partir ?! » Puis Azalyne ne perdit pas de temps pour m'informer que Wade aussi avait reçu une balle. Eh ben merde alors ! C'était donc pour ça qu'elle était venue me voir sans prévenir ?! « Ouais bah c'pas moi qui lui ai tiré dessus. Je savais même pas qu'il se trouvait là !! » J'essayais de garder mon calme mais cette histoire allait loin. Je ne savais pas pourquoi ils avaient décidés de tirer ces deux-là mais en tout cas, c'est moi qui portait le chapeau. « C'pas moi qui ai tiré. Faut que tu me crois Aza.. » Disais-je dans un moment de détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : infirmière
› côté coeur : mon ♥ appartient a Lukà
› petites lettres envoyées : 1122


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, je suis ouvert(e) à tout
Répertoire :

MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Mar 24 Fév - 13:35



❝toujours plus ❞
Liaz
La colère s'était emparé de moi, je ne savais pas comment faire pour la canaliser. Kayla m'avait installé un punching bag dans sa salle de sport pour que je puisse me défouler. En fait je ne savais vraiment pas comment faire. J'avais expliquer un peu étrangement, non de façon assez énergique ce que j'avais sur le coeur de ce qu'il venait de se passer à Liam. Il déclarait qu'il ne comprenait rien, je fronçais les yeux, il voulait une piqûre de rappel ou quoi.
Il voulait me faire taire en me plaquant la main sur ma bouche, sauf que je n'y voyais pas du même oeil que lui. Je lui avais donner un méchant coup dans le tibia, il était chanceux j'aurai pus viser ces parties intimes. Je le poussais encore plus fort pour qu'il s'éloigne de moi

"C'est toi qui est fou Liam"

Je le regardais faire, jeter son chiffon et tourner en rond. J'arquais un sourcil et croisais les bras, je me posais contre le mur. Je ne bougerai pas d'ici tant que je n'aurai pas entendu de sa bouche ce qu'il avait fait. Il me lançait un regard, quant à moi je le fusillais, je n'arrivais toujours pas à lui trouver d'excuse. Quand ces mots sortaient de sa bouche j'avais envie de rire.

"Ca j'en ai rien a foutre, tout ce que je sais c'est que tu trafiques des putains d'armes, et que ces putains d'armes ont tuer énormément de monde, ils sont presque tous passé dans mes mains...WADE A ETE TOUCHE par tes CONNERIES BORDEL"

Je m'avançais de lui, il ne me faisait absolument pas peur, j'étais même très remonté contre lui. Je lui donnais un grand coup dans l'épaule avec mon poing. Si je pouvais l'étrangler je le ferais.

"T'en sais rien, alors que tu étais sur place...Si c'est pas toi c'est qui putain, Wade a failli y passer mais merde Liam il va falloir que tu arrêtes tout ca ou je te balance et je m'en contre fou qu'il m'arrive quelque chose"

Ce fut a mon tour de tourner dans tout les sens dans ce tout petit local. J'attrapais une clef à molette, je l'observais, je pouvais faire quoi avec cette arme?
Sa voix avait changer, je sentais comme du désespoir, je tournais automatiquement le regard sur lui. Si c'était pas lui alors qui c'était, au pire non, il me fallait un responsable, j'en avais même pas imprimé que Liam s'était fait tirer dessus. enfin si mais je ne voulais pas le plaindre après tout il avait fait pour protéger Talya, mais si il ne trafiquait pas il n'aurait jamais eu cette balle.

"Jte crois pas ca changera pas tant que je ne saurais pas qui c'est Liam"


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Mar 24 Fév - 17:46


Azalyne était en colère je le sentais très clairement mais elle ne me faisait pas peur du tout. J'en avais connu des bien plus coriaces qu'elle auparavant. Azalyne avait débarqué dans mon atelier telle une tornade. Je ne comprenais rien de ce qu'elle me disait. Ses propos étaient parfaitement incompréhensibles. Elle me reprochait quoi au juste ?! La fusillade ? Nan mais elle était pas sérieuse là ?! Elle pensait sincèrement que c'était moi le coupable de la fusillade ?! Fou ? Ah non je n'étais pas fou. Enfin certaines personnes pourraient penser le contraire vu que je gagnais ma vie en participant à divers trafics d'armes. Mais en fait, je comprenais son état de détresse. Elle ne s'inquiétait pas pour moi mais pour Wade. Pour ce connard qui lui a brisé en la traitant limite de prostituée. « Mes conneries ? Nan mais attends tu te fous de ma gueule là ? C'pas de ma faute si les gens sont tous à moitié tarés dans cette ville. Tu crois vraiment que je suis le seul trafiquant d'armes de Siloam ? Mais renseignes toi un peu ma pauvre Azalyne. » Pour le coup, j'étais vraiment énervé. Elle l'avait bien cherché. Bon, ça me crevait le cœur de lui parler de la sorte mais j'en avais ras le bol de porter le chapeau pour tout ce qu'il se passait de mauvais dans cette ville. Si ça continuait, j'allais foutre le camp et plus vite que ça. J'en avais asse de porter le chapeau pour deux amants aussi tarés l'un que l'autre.

Je tirais une clope de la poche de mon jean et l'allumais. J'avais besoin de me détendre les nerfs parce que là, je n'en pouvais plus. « En fait, tu t'en fais juste parce que ton précieux Wade a été touché. T'as dû oublier comment t'étais mal après qu'il t'est foutu à la porte. Et qui était là pour te consoler ? Ce connard qui vend des armes pour que les autres organisent une fusillade. » Je ne voulais même plus la regarder, ni même la voir. Elle voulait être mon amie et pourtant, elle me croyait capable d'une telle chose. Azalyne s'avançait vers moi en me donnant un grand coup sur l'épaule. « Pxtain arrête de me taper merde ! » S'il y avait bien un truc dont j'avais horreur c''était bien ça. La violence gratuite. Azalyne n'était pas la seule à vouloir que j'arrête les armes. Talya aussi le voulait mais on ne pouvait pas rompre un contrat tant qu'il n'était pas arrivé à son terme. Personne ne le comprenait ça mais si jamais je les trahissait, ils me le feraient payer très cher. En prenant le risque de s'en prendre à mes proches. Talya ou Azalyne en l’occurrence. « Mais j'en sais rien de qui c'est moi. Non, je l'ai pas vu. Je m'en fiche un peu de lui tu sais. Jregarde pas les mecs en général. » En fait si, je savais qui s'était. Je savais qui avait tiré mais je ne pouvais pas le dire. Déjà parce qu'elle ne devait pas le connaître et ensuite, parce que lui aussi pour répondre à ma trahison en s'en prenant à elle. Je ne pouvais pas lui dire alors je préférais lui mentir. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Je lui pris la clé à molette de ses mains. « Poses ça. Tu vas te faire mal ! Jpeux pas te le dire Aza.. c'trop dangereux.. Pis balances-moi, jm'en fiche.. de toute façon, la police m'a déjà dans le colimateur.. Ce n'est qu'une question de jour.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› âge : 26 ans
› emploi : infirmière
› côté coeur : mon ♥ appartient a Lukà
› petites lettres envoyées : 1122


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, je suis ouvert(e) à tout
Répertoire :

MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Mer 8 Avr - 13:56



❝toujours plus ❞
Liaz
En transe vous savez ce que c'est? et bien c'est moi même présentement dans ce garage rempli d'outils. Je pourrais lui jeter au visage un a un pour qu'il comprenne la douleur que je ressens actuellement. Déjà parce que je me sentais trahi par Liam, son comportement de bad boy avec son trafic d'arme de merde, mais aussi parce que a cause de ces jeux stupides Wade avait été plus qu'amoché. Il était certain que je ne lui faisais pas peur, mais au moins je pouvais vider toute ma colère ici même sans avoir peur des conséquences. ahaha ca oui il faisait joujou avec des armes il était parfaitement capable de me faire tuer sur le champ, mais je m'en moquais je voulais des réponses.

"Tu veux que je me renseignes mais t'es con ou tu le fais exprès je viens directement a la source. Ah ca je vois bien que t'es pas le seul forcément mais ne me dit pas que tu n'es pas au courant de tout ce qu'il se passe, alors je te préviens Liam balance moi le nom ou je vais tout balancer aux flics"

J'en avais rien a faire des conséquences qui pouvaient m'arriver, ce que je voyais c'était que je connais un seul et unique trafiquant d'arme dans cette ville et il se tenait devant moi. J'ai envie de vous dire heureusement que j'en connaissais qu'un seul d'ailleurs.
Je le regardais faire, il avait beau être énerver il s'en foutait royalement, je le voyais bien dans son expression, puis même il venait de sortir une clope. Je voyais rouge avec ce qu'il me disait, oui j'avais le coeur en miette a cause de Wade, mais je ne pouvais pas vraiment le blâmer, j'avais vraiment merder. Mais je tenais encore beaucoup trop a lui pour en avoir rien a faire, surtout que je l'avais soigné moi même, j'avais vu toutes les traces de cette bataille. J'attrapais un pot dans lequel se trouvait des outils, je les enlevais et lui balançait le pot vide.

"Je te tape si je veux c'est ca ou je t'éventre avec tous ces outils, bordel de merde, sa serait talya qui aurait été touché tu crois peut être que tu n'aurais pas réagi de la même manière, si les rôles avaient été inversé et que je serai trafiquante, tu crois pas que tu serais venu me trouver pour me demander des comptes, putain, mais tu es vraiment qu'un abruti de première Liam. T'a raison tu vas jamais t'en sortir, Talya ne reviendra jamais d'autant plus qu'elle est flic et tu n'es pas si con pour penser qu'un flic et un dealer ca fait pas bon ménage"

J'avais attrapé une clef a molette cette fois, j'allais vraiment mettre mes menaces a exécution peut importe des conséquences. Sauf que Liam s'avançait vers moi, il me prit la clef des mains et la posait. Je lui attrapais son haut au niveau du col me forçant a me mettre sur la pointe des pieds.

"comment tu peux te regarder dans un miroir en sachant que tu es sois disant en parti responsable de ce massacre, des gens sont mort bordel tu réalises des gens sont mort a cause de tes conneries...Comment tu peux continuer de faire comme si de rien était, j'étais bien loin de m'imaginer de la personne que tu étais...tu me dégoutes Liam"

Je le lâchais, redescendais de ma hauteur et lui lançais le regard le plus noir de la terre. Je n'avais pas de réponse c'est certain, mais je ne bougerai pas d'ici tant que je n'aurai pas un nom. J'attrapais un autre outil et bloquait la porte. Je pris une clope dans le paquet de Liam et l'allumais.

"Je ne vais pas bouger tant que je n'aurai pas de nom"

A l'autre bout de la pièce je le regard sans baisser le regard.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› pseudo, prénom : lollipop.
› âge : trente-deux ans.
› emploi : mécanicien & trafiquant d'armes.
› côté coeur : elle m'attire. elle m'obsède. je la désire. T. ♥
› petites lettres envoyées : 181


MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤ Jeu 16 Avr - 12:48


Parfois, je ne comprenais pas les femmes. Et encore moins Azalyne. Elle avait été un peu plus docile qu'actuellement par le passé. Mais là, je ne savais pas ce qu'elle me reprochait exactement. La fusillade ? De toute façon, toute la ville – même les flics – sont persuadés que c'est moi donc bon. Une de plus ou une de moins hein. Bref. Je ne comprenais pourquoi elle me reprochait cela ? Elle disait être mon amie mais elle passait son temps à me reprocher des trucs. Ouais d'accord, je n'ai pas la vie la plus saine du monde mais bon, je ne suis pas responsable de tous les mots de la terre. Je savais qui était responsable de cette fichue fusillade. J'avais envie d'aller le voir et de lui coller mon poing dans la figure mais si je faisais cela, il allait s'en prendre à Talya. Tout mais pas ça. Elle n'avait rien fait la pauvre.

Ce n'est que lorsqu'Azalyne vint à parler de Wade que je compris ce qu'elle avait pour être dans un tel état. « Ah mais c'parce que ton précieux Wade à été touché que t'es comme ça ? Bah c'pas moi désolé. Enfin pas cette fois du moins. » je faisais bien sûr référence à la fois dans le bar quand il avait largué Azalyne et qu'il l'avait descendu devant moi. Une bagarre avait eu lieu entre nous surtout qu'il m'avait bien fait croire qu'il se tapait Talya. Ma Talya. Ça, c'était un truc à ne pas faire. Je ne supportais pas qu'un homme puisse lui faire l'amour. Talya était à moi et à personne d'autre. Ouais nous n'étions pas un couple mais je l'aimais tellement que je ne pouvais pas supporter qu'un mec puisse la baiser comme je le faisais. Azalyne voulait un nom. D'accord, je vais lui en donner un. « Kristjan. Ça te dit un truc ? » Sûrement pas mais lui aussi fait du trafic d'armes et fait partis d'un gang. Il voulait d'ailleurs que je rejoigne son gang mais non, hors de question. Je ne lui fais nullement confiance à ce mec. Azalyne n'avait pas l'air de comprendre qu'elle risquait sa vie là. Elle ne pouvait pas s'en prendre à Kris comme elle s'en prenait à moi. Il ne lui ferait pas de cadeau c'était certain. Il n'en avait rien à foutre de faire du mal aux gens. Jamais je ne la laisserais se mettre dans les sales pattes de ce type.

« Mais oui. Éventre moi si ça te fait plaisir ma belle ! » Disais-je un sourire en coin. Je savais qu'elle ne le ferait pas. Elle n'était pas une tueuse bien qu'elle soit extrêmement remonté ces derniers temps. Contre moi surtout. C'est vrai que si ça avait été Talya qui avait été touché, j'aurais sûrement tuer Kris de sang froid mais ça ne l'aurait pas ramené. Je ne pouvais pas vivre dans un monde sans elle et puis, je suis certain qu'elle n'aurait jamais voulu que je tue son assassin. Ou le mec responsable de sa blessure. Je m'étais pris une balle dans les côtes pour la sauver en plus. « Au pire, c'est déjà fait. Je me suis pris une balle dans les côtes pour la sauver donc bon. Mais bon, tu t'en fous que je souffre le martyre et que ces foutues médicaments ne me soulagent en rien. » je râlais ? Oui et alors ? J'aimais bien râler et puis je fais ce que je veux d'abord. J'avais été heureux de voir Azalyne mais si c'était pour me rapprocher un truc dont j'étais innocent, elle pouvait vite rentrer auprès de son Wade et jouer la petite infirmière sans se soucier de moi. J'avais déjà toute la ville et les flics sur mon dos alors je me passerais bien d'Azalyne sur ce coup-là. « Ecoute, tu peux rentrer chez toi je pense. Si c'est pour me reprocher un truc que toute la ville me reproche c'était pas la peine de te déranger. Va dont soigner ton grand blessé  et fiche moi la paix ! » Un ras le bol. Je lançais un profond soupir en me laissant tomber contre le mur. L'endroit où j'avais reçu la balle me faisait encore un peu mal. Même les antidouleurs n'étaient pas assez efficaces parfois. Puis, Azalyne vint se mettre sur la pointe des pieds en me hurlant dessus. S'en était trop cette fois. « Pxtain mais j'y suis pour rien !! Faut que je le dise en quelle langue ?! Bordel t'es censé être mon amie Aza.. Pourquoi tu me crois pas hein ? » Quelques jours après la fusillade, j'avais eu dans l'idée de quitter Siloam. Prendre ma moto, mon sac à dos et me casser le plus loin possible. Mais il y avait Talya. Je ne pouvais pas partir sans elle. « La personne que j'étais ? Mais tu t'attendais à quoi Aza ? Jsuis un mauvais garçon et je le vis très bien. Jm'appelle pas Wade. » Azalyne vint bloquer la porte avec un outil et allumer une clope qu'elle avait attrapée dans mon paquet. Entre nous, si quelqu'un devait avoir peur ça serait elle et non moi. Elle ne sait pas de quoi je suis capable. « Tu crois que c'est cet outil qui va m'empêcher de sortir ? Tu me connais bien mal Azalyne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toujours plus ¤Liam¤

Revenir en haut Aller en bas

Toujours plus ¤Liam¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: West
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥