forum rpg city.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Tumblr Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
COLD COFFEE 2.0
http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/ http://afteracoldcoffee.forumactif.org/

Partagez|

+ not all those who wander are lost (mauve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

› pseudo, prénom : h3artbeats (virginie).
› âge : 20 yo.
› emploi : elle fait ce qu'elle aime le plus toute la journée: enseigner l'équitation dans un ranch à des enfants handicapés. les voir sourire et rire est certainement le plus beau métier du monde.
› côté coeur : la jeune femme a la chance de pouvoir dire qu'elle est désormais officiellement en couple avec son meilleur ami. elle plane sur un petit nuage depuis.
› petites lettres envoyées : 59


MessageSujet: + not all those who wander are lost (mauve) Mer 11 Mar - 13:58




« Promis, je serais prudente. » Ariel me vole un baiser, ne cachant pas un petit air boudeur sur ses lèvres. Je crois bien que c’est la première fois en un an que je vais faire quelque chose seule, sans lui. Je descends du van et traverse la propriété des Caldwell pour entreprendre une marche qui me mènera jusqu’au centre ville de Siloam Springs. Là où j’ai rendez-vous avec Mauve. Je ne connais pas encore très bien cette fille, mais dès qu’elle s’est approchée de moi dans cette boutique pour me demander si je comptais aller en randonnée à cause du sac à dos que j’achetai, j’ai compris qu’on s’entendrait bien. Je sais qu’il ne faut pas se fier à un visage d’ange mais lorsque je lui ai répondu que oui, elle a tellement eu l’air emballée que je n’ai pu que lui proposer de m’accompagner. A la base, je voulais y aller avec Ariel mais il faut aussi qu’on fasse certaines choses chacun de son côté. Surtout qu’il a beaucoup plus profité de ça lors de notre road trip cette dernière année, que moi. Plutôt solitaire et timide, je ne me voyais pas entrer dans un bar toute seule et me commander un Coca Cola. Alors je me contentais de rester au van. Mais peut-être que je suis sur le point de me faire une nouvelle amie et ça ne peut vraiment pas me faire du mal d’avoir des conversations de filles et de me faire une petite place dans cette ville. Ca fait un moment que nous avons décidé de nous arrêter ici mais je crois que les gens ont un peu peur de nous. Ils nous voient sûrement comme des hippies qui refusent de vivre avec la technologie. Ce qui est vrai dans un sens. Et puis, soyons honnêtes, nous n’avons pas fait grand chose pour nous intégrer non plus.

J’arrive enfin au centre ville et j’attends sagement que Mauve me rejoigne en espérant qu’elle n’a pas changé d’avis et qu’elle est toujours d’accord pour cette balade dans la forêt que j’ai repéré la semaine passée en faisant le marché. En attendant, je vérifie que mes lacets sont bien serrés et que j’ai suffisamment d’eau dans ma gourde, que j’aie assez de batterie sur mon appareil photo – seule technologie que j’accepte de posséder – et je réajuste mon chapeau sur ma tête. Il ne fait pas des températures d’été mais le soleil est quand même bien présent, ce qui fait un bien fou. Je tire sur mon manteau kaki et lorsque je me redresse, Mauve est là et nous nous mettons en route dans le silence. Je suppose que c’est un peu gênant pour toutes les deux de partir en randonnée avec quelqu’un qu’on ne connaît pas. Mais quand je la vois avec ses beaux cheveux et son visage angélique, je me dis qu’heureusement, Ariel n’est pas venu avec nous. Je l’ai enfin pour moi toute seule, je ne voudrais pas qu’il craque pour le teint de la jeune femme. Nous nous éloignons de la ville, entamons une légère montée dans la montagne. Je décide de lancer la conversation. « Tu es de Siloam Springs ? Parce que si ça se trouve, tu connais la ville mieux que moi et je vais t’emmener à un endroit que tu connais déjà ! » Je rigole légèrement pour cacher ma gêne de ne pas lui avoir demandé plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ◇ gasoline

› pseudo, prénom : ayshi. (lydia)
› âge : dix-neuf ans et toutes ses dents.
› emploi : stagiaire en journalisme et voleuse.
› côté coeur : célibâtarde depuis son départ.
› petites lettres envoyées : 1526


Ma petite vie
To do list:
Rp : Oui, si nous avons déjà un lien
Répertoire :

MessageSujet: Re: + not all those who wander are lost (mauve) Sam 21 Mar - 12:03

quelques jours avant...

ça faisait quelques jours que je suis sortie de l'hôpital, et j'avais besoin de prendre l'air. pas que l'amour d'Aedan soit étouffant, ou que je m'ennuyais avec lui, mais j'aimais sortir, et la première destination étrange que j'avais en tête, c'était l'Armée du Salut. d'un pas légèrement boitillant, marqué par la fragilité de ma jambe pas tout à fait rétablie, j'étais donc entrée dans la boutique, à la recherche de nouvelles chaussures, plus pratiques pour marcher. J'avais salué la propriétaire que je connaissais, et avait promis à ses enfants de venir les voir, et que la prochaine fois, on irait encore au fast food avec mon amoureux. Si ils savaient que c'était grâce à eux, qu'il était « mon amoureux ». Soudain, une tête inconnue entre dans le magasin, faisant tinter la cloche qui y est accroché. Je ne lève pas le regard tout de suite, jusqu'à ce que cette présence nouvelle se dirige vers les sacs, mais pas de mode, plus de randonnées. Je m'approche lentement, et aperçoit tout son attirail. Chaussures, pantalons, et maintenant sacs. Curieuse, je lui demande ; « Tu pars en randonnée ? » et bingo, c'était ça. en même temps, pourquoi aurait-elle acheté tout ça ? et bizarrement, après m'avoir répondu que oui, elle partait à l'aventure, je n'avais pu m'empêcher de sourire, Et dans ce sourire, il devait y avoir quelque chose qui fait qu'elle m'avait proposé de venir. Et comment refuser ? C'est avec empressement et appréhension que j'ai accepté.

aujourd'hui.

Un rayon de soleil furtif  me chatouille, tandis que j'ouvre un œil. Aedan est à mes côtés, dans ce lit. Je souris. Il a tenu à prendre des jours de congés pour ne pas que j'ai à rester seule chez moi. Au début, j'ai boudé, décrétant que j'étais assez grande pour me débrouiller, mais ça n'a pas été suffisant. Et puis comme il n'arrêtait pas de m'embrasser tandis que je boudais, j'ai cédé. Voilà maintenant une semaine que nous vivons d'amour, de Billie et d'eau fraîche. Je sors du lit. Ma jambe va mieux depuis, et je peux presque courir. Je sors de là tartines, café -fort pour monsieur- et nutella tandis qu'Aedan arrive, encore ensommeillé.« chaton. »  il me plaque un baiser matinal, avant d'entamer une tartine. « ça va mieux ta jambe on dirait. » je souris. « ça toujours mieux. » je l'embrasse à mon tour, avant d'avaler une gorgée de café.« c'est aujourd'hui ta randonnée ? » il est sceptique. je le sais, parce qu'il a été étonné de savoir que je m'en allais avec une inconnue. je lui passe une main dans ses cheveux ébouriffés. « oui monsieur. tu feras pas de bêtises sans moi ? » il rigole et je m'y mets aussi, avant qu'il ne me rassure. « je te le promets. »

J'arrive enfin au point de rendez-vous. Devon est déjà là. Je lui fais un signe de main et range ma gourde, pleine. J'appréhende un peu, c'est la première fois que je sors de la ville. C'est surtout ma première randonnée. Je lui souris, on se salue mutuellement et on prends la route en silence. Je me concentre sur le chemin, essayant de ne pas appuyer sur ma jambe. Soudain, Devon brise le silence. « Tu es de Siloam Springs ? Parce que si ça se trouve, tu connais la ville mieux que moi et je vais t’emmener à un endroit que tu connais déjà ! » je lui souris, avant de secouer la tête. « Non, je suis arrivée il y a un an. Je suis de Londres. » puis je passe une main dans mes cheveux, avant de lui avouer. « Et puis c'est ma première randonnée, donc peu de chance que je connaisse le coin que tu vas me montrer ! »

_________________

fatale

attend... j’en étais où... le problème c’est que même si tu m’disais j’adore j’te croirais pas. je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. j’suis perdue. attend. j’ai pas fini. dis moi qu’tu m’aimes, dis moi juste que tu m’aimes parce que moi j’oserais jamais te le dire la première, j’aurais trop peur que tu crois que c’est un jeu. sauve-moi. j’t’en prie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

+ not all those who wander are lost (mauve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]
» (andrea) not all those who wander are lost.
» Not all those who wander are lost ◊ Ajeya
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD COFFEE :: 
Aux portes de Siloam Springs
 :: West
-
Tweets de @cold_cgossip

dernier article en ligne de gossip ♥